Le mot du Captain

La colère de John Fletcher, le révolté du Multi !

Publié le 23 novembre 2017 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Le mot du Captain"

Restez chez vous !

Tout est parti d’une simple suggestion d’article formulée par un couple de lecteurs de longue date, devenus amis, rêvant comme nous tous de grand départ. Et comme, entre bons amis, on se parle franchement, mon sang n’a fait qu’un tour. Oui je sais, je suis un peu sanguin. Et avec un peu de recul, certaines questions sont légitimes, mais le début m’a tout de suite emporté : "Que faut-il faire, ou pas, d’un point de vue sécurité : équiper le bateau de caméras ?" ! 

Des caméras de surveillance à bord d’un bateau de plaisance ! On aura tout vu ! On m’avait déjà fait le coup des alarmes, bien sûr, comme au bureau ! Je manque de m’étrangler chaque fois que j’entends parler de barreaux aux hublots ! C’est pour empêcher d’entrer, ou de sortir ? Et le désespoir me gagne quand certains envisagent encore d’amener des armes à bord… R.I.P. Peter Blake ! Le comble de la bêtise revient cependant à ce propriétaire d’un joli catamaran de 45’ qui voulait électrifier ses filières pour ne pas que des "sauvages" montent à bord la nuit. Je caricature un peu la raison de sa folie, mais l’intention était bien là. Je l’ai sorti manu militari de la voilerie pour laquelle je travaillais à l’époque ! A mes amis, et bien qu’ils aient réussi à me mettre de mauvaise humeur pour la soirée, j’ai répondu avec un peu plus de légèreté : "Vous transportez des lingots d’or ou des Gauguin ? Par pitié, si vous partez en bateau, profitez-en pour laisser vos névroses à terre !" Je crois ...

Article paru dans le numéro 186. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article