Voyage

Découvrez les Intracoastal Waterways américaines…

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Parmi les indispensables livres à avoir à bord – "Routes de grande croisière" –, dans le chapitre sur l'Atlantique et l'Amérique du Nord, notre ami Jimmy Cornell précise : "Si les conditions météo ne sont pas réunies… continuez la navigation vers le sud par les voies intérieures ICW. Une solution choisie chaque année par tous ceux qui sont partis vers la Caraïbe trop tardivement ou qui n'ont pas eu la chance de trouver les bonnes conditions pour la traversée en haute mer.". Alors, oui ! Mais il y a aussi tous ceux qui souhaitent naviguer sur les ICW pour leur attrait propre !

De l'importance de la variété

Lors d'une navigation l'été dernier, j'ai passé quelques jours à bord d'un tout nouveau catamaran avec une vue magnifique de la barre à roue (j'adore travailler pour Multicoques Mag). Quelques jours plus tard, la vue qui s'offrait à moi était celle d'un tracteur antédiluvien charriant des ballots de foin, avant de se transformer en vue sur le clavier de mon ordinateur… De l'importance de la variété dans la vie ! Et cela est aussi vrai en navigation. Nous avons traversé des océans, profité des lagons turquoise en Polynésie, apprécié les petits ports bretons et déserté les îles de la Caraïbe (OK, j'ai inventé ce dernier point – je ne les ai pas désertées, mais appréciées…), mais qu'en est-il d'une "navigation dans les terres" ? Notre première expérience de ce type de navigation s'est déroulée dans les canaux anglais lorsque nous avions une vingtaine d'années : une météo exécrable nous avait contraints à nous protéger dans des plans d'eau intérieurs pour nos deux semaines de vacances. Et nous avions particulièrement apprécié cette manière de naviguer.

Quelques années plus tard, nous étions en route pour les Caraïbes à bord de notre catamaran. Nous n'avions pas vraiment de programme établi, selon le concept que, sans plan préétabli, il y a peu de chances de se tromper. Mais, avec la saison des cyclones qui approchait, nous devions prendre une décision. Soit partir plein ouest vers Panama et ensuite s'engager dans le Pacifique, soit rester au sud à l'abri sous le mythique 12°N… Mais finalement, nous avons pris une autre option : partir plein nord pour découvrir l'Amérique !

 

Après quelques exceptionnels mouillages aux Bahamas (il est incroyable de voir combien de navigateurs vont vous dire que "les Bahamas sont ce que les Caraïbes étaient il y a quelque temps), nous avons traversé de Gran Bahama à Lake Worth Inlet (en Floride à West Palm Beach). Inlet, en anglais, c'est l'entrée. Mais l'entrée vers quoi ?

La réponse est l'entrée vers les fameuses Atlantic Intracoastal Waterway (IWC). Pour comprendre de quoi il s'agit, il convient tout d'abord de faire un peu d'histoire et de géographie de cette partie du monde. D'un point de vue géographique, la majorité de la partie sud de la côte est – soit du New Jersey jusqu'à la Floride – n'offre pas de relief, et les côtes sont principalement protégées par des barrières faites de nombreux ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article