‹ Retour Nouvelles des chantiers

Catamarans Punch - La saga du bois-époxy continue !

Créez une alerte e-mail sur le thème "Nouvelles des chantiers"

Tout commence en 1987 : Christian, alors officier de la marine marchande, navigue professionnellement depuis plus de 20 ans sur des navires très variés et sur une bonne partie du globe. Il vit personnellement en famille sur son voilier en acier qu’il a construit lui-même. A partir de 1985, ses pérégrinations l’amènent à circonscrire ses navigations dans les Caraïbes et il se « sédentarise » provisoirement en Martinique. L’idée de se construire un catamaran émerge alors.
C’est à ce moment que le hasard lui fait rencontrer l’architecte Philippe Harlé. Le dialogue s’engage facilement, le courant passe très bien, les deux hommes s’apprécient et partagent leurs expériences de conception et de construction navales. Ils imaginent alors la création d’un chantier naval destiné à produire des catamarans en bois époxy. Philippe s’engage concrètement dans la création du chantier en commandant le premier bateau construit chez Multicap Caraïbes : un Punch 8.50.


Christian Hernadez (à droite) et Alain Mortain ont décidé de relancer la construction des Punch sous la nouvelle entité Multicat Algarve.

 

Des monos aux multicoques…

Philippe Harlé a son cabinet d’architecture à La Rochelle, il est alors associé à Alain Mortain, qui, venant de l’architecture intérieure, s’occupe alors du design et des aménagements. Philippe, qui n’avait pas au départ d’intérêt particulier pour les catamarans, se laissera convaincre très rapidement dès le premier essai de l’un d’eux, et s’y consacrera par la suite avec un intêret croissant. Quand Alain intègre le bureau de Philippe en 1982, il est déjà passionné par les multicoques, car les performances et les espaces nouveaux qu’ils proposent permettent une créativité particulière et ouvrent des perspectives très larges de développements à venir. Il alimente son inspiration de productions diverses telles que celles de Dick Newick, Walter Greene, Malcom Tenant et Lock Crowther. Le projet de développer la gamme des Punch lui parle donc particulièrement. Il s’y implique alors totalement – et poursuivra ses efforts encore les quarante années suivantes. Lorsque Philippe Harlé décède en 1991, c’est Yiannis Mavrikios – que Philippe avait choisi pour lui succéder – qui reprend sa fonction. Yiannis est diplômé de l’Université du Michigan en architecture navale. Il a obtenu un double Master of Science en architecture navale et gestion des systèmes océaniques du Massachusetts Institute of Technology. Il est toujours à la recherche de l’innovation. Quand il commence à travailler sur les projets de Multicap Caraïbes, il vient de quitter la responsabilité du bureau d’études et de la section prototype chez Jeanneau SA.
Yiannis et Alain sont toujours en activité, sous la signature Mortain & Mavrikios. Les deux associés gardent la même philosophie. Ce sont eux qui se chargeront des plans des Punch suivants, notamment des 12.50, 1500, 1700 et 2100.


Le Punch 12.50 est sans doute le plus emblématique des catamarans construits par Multicap ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

S'abonner

Abonnez-vous ? Multicoques Mag et profitez de nombreux avantages !

Abonnez-Vous

Partagez cet article