Cartes Postales

Saltimbanques des Flots (SDF) : les femmes de marins

Publié le 01 octobre 2014 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Cartes Postales"

"Ce ne sont pas des navigatrices au sens sportif du terme. Ce ne sont pas non plus des co-équipières ordinaires, mais plutôt des compagnes de voyage prêtes à tout (ou presque) pour savourer longtemps une vie de vacances, aux côtés d'un marin souvent heureux comme… un poisson sur l'eau. Les exceptions existent, je pense à deux femmes que tous les marins aimeraient à leur bord, mais qui, de par leur gentillesse, leur simplicité et leur bonne humeur, sont aussi les amies des femmes, ouf ! Elles sont jeunes, bien sûr, très belles. L'une peut tailler une courroie dans une chambre à air, l'autre grimpe au mât par forte houle afin de remplacer une poulie. L'une coiffe son mari en dictant les leçons à ses trois enfants, la seconde héberge sur son monocoque vieillissant une petite fille en bas âge et un bébé ! Bien sûr, elles sont toutes deux expertes en navigation, en mécanique, en électricité, en plomberie. Elles devraient énormément énerver la gent féminine, qui reste cependant admirative devant leurs prouesses ! Mais la majorité des femmes de marins n'ont ni ce tempérament de feu ni ces aptitudes. Elles ont décidé de suivre par amour l'homme de leur vie. La plupart des femmes détestent : la navigation de nuit, les forts vents et les grosses vagues, les longues navigations, les mains de leur marin tachées de cambouis, les mouillages agités, les débarquements hasardeux en annexe. Par contre, elles apprécient en général : ...

Article paru dans le numéro 167. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article