Voyage

Sailing4handicaps à Sainte-Lucie: mission réussie !

Publié le 21 juin 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Tout a commencé il y a quelques années sur un petit lac à Cologne. Moi, Elena, cavalière italienne professionnelle, je venais de déménager en Allemagne afin d’y trouver un nouveau centre de formation apte à m’accueillir. A l’époque, je dévorais des yeux mon tout nouvel amoureux, Wojtek Czyz, quadruple champion paralympique en athlétisme, et qui s’apprêtait à mettre un terme à sa carrière après avoir participé aux Jeux paralympiques de Londres. Alors qu’il allait devenir joueur de foot professionnel, au cours d’un match, il avait été victime d’une grave blessure qui avait conduit à l'amputation de sa jambe. Grâce à sa force mais aussi avec l’appui de beaucoup de gens autour de lui, il est revenu à la vie et au sport, devenant l'athlète paralympique le plus titré en Allemagne, il est d’ailleurs toujours détenteur de ce record.
Un jour où nous étions assis au bord du lac, Wojtek me confia que son rêve dans la vie serait de faire le tour du monde à la voile, après avoir mis un terme à sa carrière. Aussitôt, je lui ai proposé de partir avec lui et de partager ce rêve. Il n’a pu que me sourire, car jusqu'à cet instant, je n’avais encore jamais mis les pieds sur un bateau. Mais ce n’était pas tout : Wojtek croyait en moi, et nous avons commencé à parler non seulement du voyage à la voile, mais également d’un projet consistant à aider ces amputés qui auraient eu moins de chance que lui. Après de longues discussions, nous avons décidé de créer une association à but non lucratif, Sailing4handicaps, dont l’objectif serait de faire le tour du monde sur un voilier, tout en construisant à bord des prothèses, pour les offrir à des personnes dans le besoin un peu partout sur terre. C’est ainsi que, tous deux, nous nous sommes lancés dans la recherche du bateau parfait, et après avoir passé un hiver frisquet à visiter des bateaux et à réfléchir sur le meilleur choix afin de réaliser notre projet, nous avons décidé d'acheter "Imagine". Il s’agit d’un Lagoon 410 S2, un beau catamaran qui se trouvait à l’époque en mer Baltique, bon marcheur sous voile, et offrant un grand cockpit, où nous pourrions installer notre atelier. J’ai tenu parole, et après trois années passées à préparer le bateau, à faire la promotion de notre projet, à passer les différents examens de navigation, à suivre plusieurs formations personnelles en rapport avec notre voyage, tout en obtenant nos derniers succès sportifs, et en devenant aussi mari et femme, le 30 mai 2015, nous avons débuté notre tour du monde en Allemagne, direction : le monde !

Sailing4Handicaps : réussite à Sainte-Lucie

Elena et Wokjtek naviguent autour du monde pour aider les autres. La plus belle des motivations pour partir !

Le premier grand objectif fut le Maroc, où, fin octobre, nous avons fabriqué 15 prothèses, remportant ainsi un premier grand succès pour Sailing4handicaps. Nous avons ensuite gagné les Canaries, où nous nous sommes préparés à traverser l'océan Atlantique.
Il y a quatre ans, alors que nous étions encore athlètes, je m’étais ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article