Voyage

Rehua - Escale prolongée à Singapour… avant de repartir !

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Qui : Seathan, Audrie, Tyrii et Aeneas
Où : Singapour
Multicoque : Antares 44
www.svrehua.wordpress.com


 

Nous avons tous deux commencé à naviguer dès notre plus jeune âge, et quand les enfants sont arrivés, nous avons pris l’habitude de louer des voiliers. C’est au retour de l’une de ces croisières, fin 2013, que nous avons décidé de changer de mode de vie. Nous avons vendu notre maison, quitté nos emplois, retiré les enfants de l’école et commencé à chercher le voilier parfait. Au début, nous pensions à un monocoque, c’était notre culture. Mais rapidement, nous nous sommes intéressés aux catamarans. Nous voulions un bateau bien construit, équipé pour la navigation au large. Nos recherches nous ont conduits vers l’Antares. La liste d’attente était longue, mais heureusement, nous avons trouvé une bonne occasion, en Turquie, et disponible de suite. Nous avons embarqué en juin 2014, et l’avons rebaptisé Rehua, du nom d’un dieu polynésien, guérisseur et protecteur. Car le Pacifique Sud – et la Polynésie en particulier – représentait notre destination de rêve. Notre voyage a commencé à Marmaris, et un an plus tard, nous étions dans le Pacifique, après avoir traversé la Méditerranée et l’Atlantique, navigué dans les Antilles et les San Blas, avant de transiter par le canal de Panama. La Polynésie française a été l’un des points forts de notre voyage. Atterrir dans la baie des Vierges à Fatu Hiva, après une traversée de 20 jours depuis les Galápagos, fut un moment magique. Après une escale à Tahiti puis à Bora Bora, nous avons continué vers l’ouest jusqu’à Niue, Tonga, puis vers la NouvelleZélande. Après la saison cyclonique, nous avons repris notre route vers les Fidji, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu et les îles Salomon. Quand nous sommes arrivés en Asie du Sud-Est, cela faisait déjà quatre ans que nous étions partis, et nous n’avions toujours pas envie de rentrer « chez nous ». Nous avions initialement prévu un voyage de 3 ans, mais nous souhaitions le prolonger. Il y avait encore tant à explorer. L’escale à Singapour devait être courte, mais nous y avons été bloqués par la pandémie, alors que les frontières se fermaient tout autour de nous. Nous avons hâte de repartir, et l’océan Indien nous attend. Partir en voilier a été la meilleure décision jamais prise. Visiter de nouveaux pays, découvrir de nouvelles cultures, et rencontrer toutes ces personnes merveilleuses aura représenté une expérience extrêmement enrichissante. Plus important encore, nous l’avons fait en famille. Ce fut formidable. Cela n’a pas toujours été facile, nous avons rencontré des ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article