Inajeen

L’heure du grand départ !

Un an après l’achat de leur catamaran, un Lagoon 42, Soize et Benoît ont largué pour de bon les amarres de leur place au ponton 16 de Port-Leucate. Le monde est désormais à eux !

Qui : Soize et Benoît
Où : Départ depuis la Méditérannée
Multicoque : Lagoon 42
Facebook : @Inajeen
Ça aura été une année de préparations, réflexions, formations, stages, et nous avons aussi réalisé de nombreux travaux de transformation et de rajout de matériel. Il ne nous restait plus qu’à nous entraîner à notre nouvelle vie de nomade des mers ! Avec 2 800 milles parcourus en Méditerranée durant les 6 derniers mois, au cours desquels nous avons découvert des endroits magnifiques, sans jamais aller en marina mais uniquement de mouillage en mouillage, nous espérons être à la hauteur de navigations plus lointaines. Après cette belle croisière méditerranéenne, nous sommes remontés vers le nord-ouest en tentant de fuir les orages qui commençaient à bourgeonner un peu partout. Fin août, nous étions pour la dernière fois au ponton, pour quelques jours, le temps pour finaliser la préparation au vrai grand départ et entamer notre tour du monde. Nous avons aussi eu à réparer la drisse de gennaker : Ben était monté en tête de mât pour démonter l’anémomètre qui ne fonctionnait plus, il a constaté l’état pitoyable de celui-ci. Nous avons également fait vérifier le gréement par un pro, et notamment le vit-de-mulet qui menaçait de céder, il a aussi fallu réparer et changer les réas de bosses de ris. Nous avons également dû remplir quelques formalités, notamment les dossiers pour le CCMM (centre de consultations médicales) de Toulouse, et auprès du cap Gris-Nez pour une déclaration de traversée de l’océan Atlantique. Nous avons aussi bien évidemment profité de quelques apéros, déjeuners et dîners en compagnie des amis que nous avons eu le bonheur de rencontrer pendant cette période transitoire à Port-Leucate. Début septembre, nous avons définitivement quitté notre place au ponton 16 pour la grande aventure. Je ne l’avais pas vraiment imaginé, mais je dois avouer que j’ai beaucoup pleuré en passant les balises à la sortie du port. Que d’émotions ! Un drôle de mélange de sentiments, à la fois une profonde et réelle tristesse de mettre encore plus de distance avec ceux que l’on aime, les enfants, les amis, et à la fois la joie et la fierté de réaliser notre rêve.

Articles les plus lus dans cette catégorie

Voir tous les articles

Numéro en cours

MM 225 - juin/juillet 2024

Découvrir le numéro

Articles sur le même thème

Abonnez-vous

Toute l'actualité à partir de 3€ / mois

S'abonner au magazine

La vidéo du mois

Notre dernier hit YouTube!

Regarder la vidéo

Le Multihull of the Year

Les résultats 2024

Découvrer les résultats
pour vos achats, consultez

Les petites annonces

Toutes les annonces
LAGOON 400
Visible :
ROSAS, Espagne
Année :
2012
275 000,00 ttc€