Cyclades

Une semaine en tribu à bord d’un Pahi 53

Sandrine anime un site dédié aux voyages en famille, elle nous conte aujourd’hui le voyage en tribu dans les eaux grecques à bord d’un catamaran Wharram avec skipper. Que du bonheur !

Qui : Sandrine et... 10 membres de sa famille, de 3 à... 80 ans
Où : Paros, Grèce
Multicoque : Pahi 53
Blog : www.voyagesetenfants.com 
Nous voilà à Paros, où la magie des Cyclades opère, comme une image d’Epinal : maisons blanchies à la chaux et toits bleus sur une terre brûlée de soleil. Le lendemain, nous découvrons notre catamaran et notre skipper. Le principe de cette croisière, puisque nous avons le bateau pour nous tout seuls, est de faire ce qui nous plaît – ou presque. Nous quittons Paros et, quatre heures plus tard, nous arrivons sur l’île de Siros. Les grands et les petits se baignent au mouillage près du petit port de Finikas, avant d’aller faire un tour dans Ermoupoli. Au mouillage, la nuit est calme, sans tangage. Nous nous dirigeons ensuite vers l’île déserte de Rineia, puis la petite baie d’Ornos sur l’île de Mikonos. Au troisième jour, après s’être levé très tôt, le skipper met les voiles, enfin plutôt le moteur, car il n’y a pas assez de vent, en essayant de ne pas nous réveiller. Mais c’est aussi agréable de voir la mer tôt le matin. Les escales se succèdent, toutes plus belles les unes que les autres : Délos et son site classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, puis Naxos, que nous visitons sans les enfants – c’est l’avantage d’être en tribu : il y a toujours des volontaires pour garder les plus petits. Koufounisia restera le coup de cœur familial de notre croisière, avec ses eaux turquoise, le village en blanc et bleu – une vraie baie de rêve avec baignade, plage et châteaux de sable. La croisière se poursuit : Amorgos, Katapola et Schinoussa, le fameux monastère suspendu à la roche d’Amorgos, avant de reprendre la mer pour retourner à Paros. Nos meilleurs souvenirs ? Nous ne serions pas partis en catamaran rien que tous les quatre, car je ne suis pas spécialement attirée par la navigation. Mais à 10, et lorsqu’on préparait le voyage avec notre tribu, on s’est aperçus que la croisière en catamaran faisait rêver tout le monde. Et effectivement, après avoir testé, c’est du rêve grandeur nature : sauter depuis le bateau et se baigner dans les eaux cristallines, prendre l’annexe pour descendre à terre, voir les dauphins nager avec nous sous les filets du catamaran, profiter et faire la sieste tous les jours, admirer les couchers de soleil sur les Petites Cyclades, regarder les étoiles allongés dans les trampolines, mouiller dans les baies désertes… quoi de mieux ?

Articles les plus lus dans cette catégorie

Voir tous les articles

Numéro en cours

MM 225 - juin/juillet 2024

Découvrir le numéro

Articles sur le même thème

Abonnez-vous

Toute l'actualité à partir de 3€ / mois

S'abonner au magazine

La vidéo du mois

Notre dernier hit YouTube!

Regarder la vidéo

Le Multihull of the Year

Les résultats 2024

Découvrer les résultats
pour vos achats, consultez

Les petites annonces

Toutes les annonces
A vendre Catana 582
Visible :
Saint Vincent, Saint-Vincent-et-les Grenadines
Année :
2005
880 000,00 ht$
CATANA 58
Visible :
Polynésie Française
Année :
2001
749 000,00 ttc€
Catana 55 2013
Visible :
Le Marin, Martinique
Année :
2013
820 000,00 ttc€