Multihulls of the year

Voilà cinq ans, Multicoques Mag et Multihulls World lançaient le Multihull of the Year afin de récompenser les meilleures nouveautés de l’univers des multicoques. Grâce à un site Internet dédié, vous, lecteurs de notre magazine, avez été des milliers à voter dès cette première édition. Et ce n’est pas près de s’arrêter vu le nombre de nouveautés nominées pour cette édition 2022 !

Les jurys de Multicoques Mag et de Multihulls World se sont réunis pour sélectionner les nominés 2022. En raison du dynamisme du marché en général et des multipowers en particulier, nous avons retenu sept catégories – contre quatre lors des précédentes éditions :

VOILE
Moins de 40 pieds
40 à 45 pieds
45 à 55 pieds
Plus de 55 pieds

MOTEUR
Moins de 40 pieds
40 à 60 pieds
Multiyachts

Découvrez la présentation des nominés en cliquant ici

Pour voter, rien de plus simple : rendez-vous à partir du 16 février – ouverture du salon de Miami - jusqu'au 17 avril 2022 sur le site Internet dédié à cette élection : www.multihulloftheyear.com

Les résultats officiels de l'élection seront proclamés lors de l’International Multihull Show à La Grande Motte.

MOINS DE 40' VOILE

  • ASTUS 22.5

    Avec ce modèle parfaitement adapté à la petite croisière rapide, le constructeur Astus Boats achève le renouvellement de sa gamme. Tous les modèles arborent désormais la signature prestigieuse de VPLP.

  • TRICAT 6.90

    Spécialiste depuis 2003 du trimaran repliable, Tricat vient de lancer un nouveau modèle qui s’intègre entre le Tricat 20 et le 25. La principale innovation du 6.90 est la suppression de la traditionnelle poutre arrière dans le but de libérer la circulation dans le cockpit.

  • LIBERTIST 703

    Le petit frère du 853 s’est longtemps fait attendre… mais il était bel et bien au rendez-vous de Grand Pavois à la Rochelle ! Principal intérêt de ce trimaran signé Erik Lerouge : les bras sont désormais repliables.

  • MARLIN 33

    Après de longs mois de tests – en régate comme en croisière –, le constructeur Elica, basé en Bulgarie, produit en série ce Marlin 33, un trimaran typé performance avec sa construction tout carbone et un déplacement limité à 1 460 kg.

40' A 45' VOILE

45' A 55' VOILE

  • BALANCE 482

    Ce catamaran se révèle rapide dans toutes les conditions, y compris au près grâce à ses dérives. Le double poste de commande grâce à une grande barre à roue articulée, déjà présent sur le 526, a été reconduit.

  • RAPIDO 50

    Le premier Rapido 50 a été mis à l’eau en décembre dernier pour ses tout premiers essais – les polaires promettent des vitesses de 25 noeuds. Ce trimaran est sans doute un des plus grands multicoques repliables du marché.

  • WAVE 50

    Une arche qui prolonge le rouf jusqu’à l’ancrage de l’étai, des étraves dont la pente est fortement inversée et des immenses hublots miroirs : l’idée directrice du projet Wave 50 est avant tout de se faire remarquer – et c’est tant mieux !

  • WINDELO 50 ADVENTURE

    Un multicoque assurément innovant : matériaux plus respectueux de l’environnement, poste de manoeuvre au pied de mât, porte basculante de plus de 5 mètres de largeur… et il marche très fort !

  • KC 54

    Le constructeur sud-africain Kinetic Catamarans lance un 54 pieds en collaboration avec Simonis Voogd Design. La barre est située tout à l’avant de la nacelle avant de libérer au maximum le cockpit.

PLUS DE 55' VOILE

MOINS DE 40' MOTEUR

  • PINBALL

    Le constructeur de ce powercat destine aux sorties à la journée a mis au point une motorisation hybride originale : un moteur diesel central de 265 CV et deux moteurs électriques de 8 kW chacun, avec hélices en tuyère.

  • INVINCIBLE 33

    Le plus petit modèle de la gamme Invincible 33 a été dessiné par Morrelli & Melvin. Avec deux hors-bords Mercury Verado 400, l’engin est parvenu à évoluer à plus de 65 nœuds lors de ses premiers essais.

  • HERLEY BOATS 3400

    Spécialiste de la construction de bateaux à moteurs en aluminium, le chantier néo-zélandais Herley Boats a lancé ce premier powercat propulsé par une motorisation thermique ou hybride.

  • MY4.S

    Ce modèle remplace le MY 37 : il en conserve les carènes mais s’offre des nouveaux emménagements et surtout un rouf sedan avec toit ouvrant.

40' A 60' MOTEUR

  • C-CAT 40 POWER FISH

    Le chantier italien C-Catamarans a opté pour une adaptation de son C-Cat 37 ; les coques sont fines et la puissance des moteurs raisonnables. La version présentée ici dispose d’un flybridge rehaussé pour la pêche.

  • BALI CATSPACE MY

    Développé sur la base du Catspace voile, le MY conserve les emménagements très volumineux et gagne un flybridge XXL. Les carènes ont été redessinées complètement pour optimiser le rendement au moteur.

  • AVENTURA 14

    Voilà un 14 qui mériterait de devenir 15 ; d’abord parce que la longueur des coques est finalement très proche des 50 pieds… Quant au volume offert, il est impressionnant !

  • LEEN 56

    NEEL, spécialiste des trimarans habitables voile, lance la marque LEEN, dédiée aux trimarans à moteur de voyage. Ce 56, mis à l’eau en avril 2021, est le premier modèle de la gamme.

MULTIYACHTS

  • ILIAD 60

    La dynamique marque sino-autralienne présente cet iliad 60 – avant un 80 ou 90 pieds. A bord de ce long cruiser, l’accent a été porté sur la maîtrise de la consommation, afin de porter l’autonomie à plus de 3 500 milles.

  • 60 SUNREEF POWER

    Il a beau être le plus « petit » powercat de la gamme Power du chantier polonais, il possède déjà tous les attributs d’un multiyacht ultra-moderne. Facile à manœuvrer, ce catamaran de grand luxe peut naviguer avec ou sans équipage.

  • SILENT 60

    Ce nouveau modèle reprend le flambeau du 64, premier catamaran électrique à avoir traversé l’Atlantique. La première unité, tout juste mise à l’eau, a pu valider son cahier des charges, c’est-à-dire naviguer sans brûler de carburant.

  • AQUILA 70

    Flagship de la marque sino-américaine, l’Aquila 70 joue clairement la carte du luxe. Ses étraves à bulbe participant au confort en mer et aux performances.

  • LONG ISLAND 78 POWER

    Au programme de ce one-off haut de gamme, les grandes traversées océaniques pour naviguer partout dans le monde. Un bel exemple de savoir-faire du constructeur JFA, basé à Concarneau.

  • VISION F80

    La construction navale en Turquie profite d’un ancrage historique et de compétences très solides : ce Vision F80 a été construit en aluminium près d’Istanbul. Le design est réussi et le volume généreux : de bons arguments pour se frotter au marché des multiyachts.