Essai découverte

Tricat 25 Evolution Il va très vite et c’est facile !

Publié le 01 avril 2015 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Essai découverte"

Le Tricat 25, lancé en 2005, se voulait un peu plus sage, plus croiseur que son turbulent petit frère, le 22. Avec la nouvelle version dénommée Evolution, le chantier Tricat a placé le curseur un peu plus haut. Antoine Houdet, le patron du chantier, s’est drôlement investi, puisque, cette fois-ci, c’est lui qui a dessiné les flotteurs – validés ensuite par l’architecte maison, Jack Michal. Et non l’inverse. Bon, Antoine ne compte plus ses milles en Tricat 25 et c’est lui qui a dessiné le 22, alors il sait de quoi il parle…
Oui, mais quoi de neuf ? On trouve plus de volume dans les flotteurs, dont les étraves sont désormais biseautées et inversées, des bras de liaison en composite en lieu et place des tubes en aluminium – on profite ici du savoir-faire du 30 –-, et un peu plus de surface de voile au près. La grand-voile augmente sa corne de 0,5 m2 et le génois gagne trois fois plus. Le spi également devient plus grand. Autant de modifications qui remettent le Tricat 25 Evolution dans le match en dopant ses performances face à la concurrence.
Cet exercice de restyling va forcément lui offrir une deuxième carrière sur le plan commercial : le chantier est en effet parvenu à conserver l’ancien tarif. A ce jour, le 25 1re génération a été diffusé à 28 exemplaires, et la bonne nouvelle pour ses propriétaires, c'est que les voiles, flotteurs et bras de l'Evolution sont adaptables à ce 25 première version.
Le point fort de ce modèle est assurément sa polyvalence. Plus ...

Article paru dans le numéro 170. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article