Essai découverte

Jaguar 48 Power catamaran

Publié le 01 août 2014 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Essai découverte"

Un peu d'histoire…

L'histoire du catamaran à moteur est récente, puisque le premier chantier à avoir tenté l'aventure a été Jeantot Marine avec les Euphorie au début des années 90. L'idée, séduisante, de combiner les avantages du catamaran – confort, sobriété, rapidité et intimité – et du motonautisme n'a pourtant pas séduit tout de suite. Les voileux, convaincus par le catamaran, n'étaient alors pas prêts à passer au moteur et les amateurs de yachts à moteur ne voyaient pas l'intérêt de la formule... Et puis Fountaine Pajot s'est à son tour lancé dans l'aventure en 1998, avec le Maryland 37, et propose aujourd'hui une gamme complète allant jusqu'au 55 pieds. Lagoon s'est essayé au concept avec le réussi Power 43 puis le Power 44, et revient cette année avec le 630 MotorYacht et préparerait de belles surprises aux amateurs de catas à moteur.
D'autres chantiers ont bien senti que l'avenir des yachts à moteur passerait, lui aussi, inévitablement par le catamaran. De Sunreef à Leopard, en passant par Aquila ou FlashCat, les gammes se développent pour répondre à une demande de plus en plus importante et diversifiée. Il faut dire que, comme dans la voile, le catamaran à de sacrés arguments à faire valoir par rapport à la vedette à moteur. Confort, espace, intimité et surtout sécurité et plus faible consommation sont les plus indéniables du cata. Et puis, les designers ont aujourd'hui compris comment magnifier les multicoques, et force est de constater que les catas (ou ...

Article paru dans le numéro 166. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article