Catamaran

B.A.-BA du cata : Quitter le quai au moteur

Créez une alerte e-mail sur le thème "Catamaran"


Observation
Identifier les dangers, les conditions – marée, courant, vent – et élaborer la stratégie. Ici, le courant travers et plaquant nous oblige à faire pivoter le bateau.

 


Débranche… tout !
Débrancher la prise de quai et autre tuyau d’arrosage. Ne riez pas, c’est arrivé à bien des skippers endurcis de l’oublier…



Sauter, mais ne pas tomber
Pour circuler du bateau au ponton, utiliser les jupes plutôt que de sauter depuis les passavants. Les coques de nos catamarans sont hautes, une entorse vous gâcherait la croisière, non ?


Bigger is better
On assure la protection de la poupe ou de la proue avec un gros pare-battage selon la manœuvre choisie. On dégage de préférence l’arrière, mais ici, un monocoque est amarré juste derrière ; va pour l’avant !


La chasse aux bouts est ouverte
Faire le ménage : pas de bouts qui traînent sur les jupes arrière et en bordure du trampoline. Ce n’est pas le moment de se prendre un bout dans une des deux hélices.

 


Moteur !
Démarrer le moteur le plus éloigné, puis le plus proche pour les entendre – vous ferez l’inverse pour les éteindre –, vérifier les deux échappements, ils doivent cracher régulièrement.

 


L’heure des amarres
Larguer les amarres molles – elles ne servent à rien –, passer les autres en double afin de les récupérer depuis le bateau.

 


Jouez des gaz !
Grâce aux deux moteurs, pivoter votre catamaran est un jeu d’enfant. Toutes les amarres sont larguées, un seul bout à l’arrière retient le bateau au quai.

 


Décollage immédiat
Dès que l’angle optimum est atteint, le bout arrière est largué, et le moteur tribord, déjà embrayé en marche avant, prend des tours pour dégager rapidement le bateau – le courant tend en effet à le replaquer sur le quai.

 


Rangement du pont
C’est parti ! Ranger les pare-battages dans le coffre ad hoc – rien de plus vilain que de les laisser à poste ou même sur les passavants.

 


Du côté des amarres et des jupes arrière
Sécuriser les jupes arrière à l’aide des filières amovibles, et ranger les amarres après les avoir lovées.

 


Restez à la barre
Rester au moteur jusqu’à ce que la grand-voile soit hissée et correctement réglée. Sauf équipage très réduit, éviter de naviguer au pilote aux abords du port et dans les chenaux – risque de collision.

 


Enfin en mer !
Cette première sortie, vous ne l’avez pas volée… alors profitez-en pour faire durer le plaisir !

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article