‹ Retour essai

Tricat 20 : Excitant, simple et rapide

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Le plus petit des Tricat reprend les recettes de ses aînés, avec des bras en composite qui se replient vers l’arrière…, mais conserve la coque centrale de l’Access 6. Le tout assorti d’un gréement sport. Sacré cocktail pour un tri de poche !

Le programme de ce petit trimaran rejoint bien sûr celui de l’Access 6, qui reste au catalogue. Il s’agit donc d’offrir un multicoque familial facile à mener, à monter et à transporter. Mais les performances reprennent le dessus : fini les simples tubes en alu télescopiques, les ailerons et la grand-voile éventuellement débarrassée de sa bôme. Le Tricat 20, construit selon le procédé de l’infusion en sandwich verre/PVC, est le digne petit frère du 25 et du 30. Malgré son petit gabarit, il est capable d’accueillir deux adultes. Le mouton à cinq, non, à trois pattes ?

L’architecte maison Jack Michal a privilégié des flotteurs très longs et plus volumineux. C’est le secret de la puissance, et donc des performances. L’étrave cassée – la partie supérieure est franchement inversée – donne à ce trimaran un look de coureur. Deux dérives en carbone remplacent les ailerons fixes de l’Access. La coque centrale, quant à elle, reste fine à la flottaison grâce à un redan qui court pratiquement de l’étrave au tableau arrière.

 

Un potentiel de vitesse impressionnant

Le gréement autoporté dispose d’un étage de barres de flèche. Une paire de bas-haubans est reprise sur la coque centrale, de ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article