‹ Retour essai

DRAGONFLY 32 EVOLUTION : tous les avantages du multi, et seulement 3,85 m de largeur au port !

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Le Dragonfly 32 première génération (essai dans MM155/MW126) est un trimaran bien né ; diffusé à 54 exemplaires, il a marqué assurément l'histoire du chantier. L'Evolution remplace la version Supreme avec des flotteurs plus volumineux de 20 % et un gréement plus puissant.

 

Une construction classique

Tous les Dragonfly sont fabriqués en sandwich mousse/verre/polyester. Les matériaux comme les procédés utilisés sont médium-tech pour ce type de multicoques. La mousse à damiers n'est pas l'âme structurelle la plus légère – elle absorbe de la résine en surplus dans les rainurages entre les petits pavés d'Airex –, mais elle permet une certaine flexibilité pour la mise en forme. Les différentes grosses pièces, comme les ponts et coques, sont assemblées par collage sur de larges lèvres de recouvrement après la pose des cloisons structurelles et d'une partie des aménagements. Les bras, soumis à de fortes contraintes – torsions et compressions – sont réalisés avec de la résine vinylester aux caractéristiques mécaniques supérieures. Toutes les pièces sont fabriquées manuellement en moules femelle par stratification au contact, sans infusion. Cette organisation de la production est permise par l'architecture en ateliers (shops) indépendants de l'usine de Skaerbek, qui séquencent une fabrication soignée et rigoureuse, malgré un choix de process technique plutôt conservateur.

 

Le repliage swing wing horizontal

Le mode de repliage du Dragonfly 32, comme tou...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article