‹ Retour essai

Lipari 41 : les portes de la grande croisière.

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Début juin, Fountaine Pajot a créé la surprise en annonçant la commercialisation d’un nouveau bateau, le Lipari 41. Il nous a tout de suite séduits.

L’étude a donc été menée dans le plus grand secret, idem la réalisation des pièces mère et des moules. Sur ce Lipari, on reconnaît bien sûr les formes harmonieuses si caractéristiques des catamarans produits par Fountaine Pajot. Le 36, le 41 et le 44 se dévoilant par une étrave légèrement arrondie, à l’inverse de leurs grands frères les 48 et 60 pieds, aux étraves droites ; question de choix de l’architecte. En le découvrant, on a l’agréable impression de monter à bord d’un bateau à taille humaine qui sait pourtant offrir suffisamment d’espace ; en arrière du cockpit, le chemin de circulation permet de travailler l’annexe, d’aller d’une jupe à l’autre, sans interférer sur le cockpit, l’espace de farniente et de vie, dont l’aménagement est assez classique, avec la table à bâbord, et le poste de barre à tribord, surélevé. La principale nouveauté de ce 40 pieds (si on le compare au Lavezzi), hormis le plus grand espace à tribord, réside dans le bimini rigide, une solution initiée en son temps par Nautitech. Parmi les avantages de la formule, le travail sur la bôme qui s’en trouve facilité. On peut y positionner le rail d’écoute de grand-voile, libérant ainsi le cockpit de toute con...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article