‹ Retour essai

Iliad 50 : L’appel du grand large

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Les powercats présentent pour les plaisanciers de nombreux atouts : qu’ils naviguent en croisière ou lors de sorties à la journée, ils trouveront sur cet Iliad 50, construit en Chine et commercialisé par la société australienne Multihull Solutions, stabilité et espace. Ce bateau est le premier 50 pieds d'une gamme qui a également exposé un 70 pieds au Salon de Sydney, en attendant pour plus tard un 60 puis un 90 pieds.

« Il ne s’agit pas là d’un powercat de plus », comme me l’a souligné Mark Elkington, le patron de Multithull Solutions, alors que nous contemplions l’Iliad 50 amarré le long de la Gold Coast. « L’Iliad complète notre gamme Fountaine Pajot (en attendant le prochain Power 67, NDLR), des bateaux à propulsion IPS idéaux pour la croisière côtière, un marché très différent de l’acheteur d’Iliad. Là, nous partons sur 50 pieds, ce qui représente la taille minimale pour charger tout l’équipement qu’un vrai bateau de large nécessite. »

Focus sur le navire d’exploration.

Les yachts de style explorateur n’ont jamais été aussi populaires : les plaisanciers cherchent à échapper à la foule, tout en adoptant les dernières technologies qui les libèrent des services accessibles uniquement au quai. Pour les yachts à moteur, la consommation de carburant est un élément clé, et c’est là tout l’intérêt des catamarans, avec leurs coques à faible traînée. « La réalisation de ce projet et ensuite la formation d’un consortium pour mettre un tel navire sur le marché se sont avérées être un défi de taille », poursuit Elkington. « J’ai visité une cinquantaine de chantiers à travers le monde à la recherch...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article