‹ Retour essai

Bali Catspace - Champion de l'espace à partager

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Avec son flybridge, ses quatre cabines et ses 10 couchages, le Catspace offre dans 40 pieds ce que beaucoup de ses concurrents peinent – ou rechignent – à présenter à bord d’un catamaran de 42 voire 45 pieds… Bali a-t-il été trop loin ? Le Catspace a-t-il tout compris ? Eléments de réponse avec cet essai en Méditerranée.

Lieu de l’essai : Canet-en-Rousillon
Vent : sud-est à sud-ouest 5 à 30 nœuds
Mer : belle à agitée


 

La saga d’une nouvelle marque

Depuis la présentation du 4.5 au salon de Barcelone 2014, la silhouette des Bali est devenue familière sur les plans d’eau, notamment parmi les flottes de location, où ils sont appréciés. Les controverses initiales liées au pontage intégral de la nacelle se sont estompées, et la gamme poursuit son développement, aiguillonnée par des ventes soutenues. Le 4.1 termine sa carrière, remplacé bientôt par un 4.2, alors que 4.6 prendra la relève du 4.5. Quant au tout récent Bali 4.8 (essai complet dans MM200), il sera présenté au public lors des salons d’automne. Le plus grand modèle et le premier powercat – le 5.4 et le Power 43 – connaissent des diffusions un peu plus modestes, mais ils ont quand même trouvé leur public. Revenons au Catspace : il a été présenté au boot de Düsseldorf 2020, mais n’a pas pu se rendre à la rencontre des aficionados de l’International Multihull Show à La Grande Motte en raison de la crise sanitaire internationale. Nous avons donc patienté jusqu’au mois de juin 2020 pour découvrir enfin ce 40 pieds original et principalemen...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article