‹ Retour essai

BALI 4.1 : Un catamaran futé en pleine évolution

Publié le 23 mars 2018 à 9h00

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Deux ans après son lancement réussi et 140 unités vendues, le Bali 4.0 se transforme en version 4.1 (la version 4.0 reste disponible). Ce catamaran novateur effectue un bond en avant en matière de design intérieur, la qualité perçue progresse également, mais c’est surtout la distribution des volumes qui évolue dans le sens d’une qualité de vie à bord augmentée. Nous avons profité de la mise à l’eau du premier exemplaire pour redécouvrir ce multicoque plein de ressources.

Un design inspiré au service d’une architecture innovante

De face, la silhouette passe bien, les lignes ont de l’allure. La découpe du pare-brise est habile, l’arête supérieure bien marquée se prolonge vers l’avant en paupière protectrice, et confère sa signature au roof du Bali 4.1 ; cet élément identitaire est réussi. La perception visuelle de l’arrière et de la forme cubique du salon de pont est plus rugueuse, mais elle est fonctionnelle. Les entrées d’eau à la flottaison sont fines, surplombées d’un joli redan déflecteur qui crée du volume et atténue la verticalité du franc-bord. Le haut du bordé est habilement souligné d’une nervure sous le livet ; une réservation longitudinale intègre les hublots et caractérise le style. Le sommet de l’étrave est subtilement brisé par une courte arête inversée. Le tour de force réside probablement dans l’adroite conception de la spatule avant, et l’effet de tunnel engendré. L’expérience des différents Bali a permis de lever les réserves soulevées initialement par cette option audacieuse ; la récente transat Cap-Vert-Antilles d’un 4.5 à 8,96 nd de moyenne sur 2475 milles confirme les qualités dynamiques du concept (notre 4.1 d’essai vient ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article