Technique

Caisse à outils : Que faut-il emporter en grande croisière ?

Créez une alerte e-mail sur le thème "Technique"

Chaque candidat au voyage en bateau en est bien conscient, une multitude de listes est à préparer avant le grand départ, que ce soit pour un tour de l’Atlantique ou un tour du monde. Vêtements, cuisine, pharmacie, avitaillement, cordage, voilerie, accastillage, électronique, librairie, sécurité, etc. sont à ne surtout pas négliger. Mais ce qui va permettre d’utiliser, de mettre en œuvre tout ce matériel et d’intervenir sur un peu tous les compartiments du navire, c'est bel et bien la caisse à outils du bord. Car si un grand voyage en bateau, c'est bien – et heureusement la majorité du temps – ce que nous vous montrons dans notre magazine, de la sieste dans un hamac tendu entre le mât et l’étrave à l’ombre d’un taud de soleil aux mouillages de rêve, il y a aussi la bricole. Et l'entretien et/ou les réparations à bord lors d'un voyage, c'est une vraie réalité qu'il ne faut pas négliger ! Qu’on le veuille ou non, un bateau est un engin à la technicité très variée et complexe. Il va donc falloir embarquer une bonne partie de vos outils, mais aussi compléter et adapter votre outillage pour répondre aux contraintes de votre nouvel environnement.

Qui peut le plus peut le moins, il faut donc être en mesure d'effectuer des réparations sur le moteur, mais aussi sur le gréement, l'accastillage, le réseau électrique, le circuit de plomberie et tout l’appareillage du bord. On peut même imaginer pour les plus doués des interventions sur les aménagements, car, sur un tour du monde de plusieurs années où le bateau est votre maison, des améliorations peuvent être utiles. Enfin, des reprises sur les voiles et les tauds ou du matelotage sur les apparaux d’amarrage de mouillage seront forcément inévitables.

 

LA CAISSE A OUTILS INDISPENSABLE

Tout d'abord, il est nécessaire d'avoir une place dédiée à bord pour vos outils de base et de première urgence. Ils doivent être à portée de main pour intervenir rapidement, y compris en navigation. Réservez un tiroir du carré ou un coffre de cockpit pour stocker une ou plusieurs sacoches contenant quelques incontournables : tournevis à manche court et rallonge à tête multiple, y compris Allen ; clef à molette ; clef à douilles multiples ; jeux de pinces : multiprise, étau, à bec, tenaille, et électricien ; un marteau et un maillet ; une scie à métaux avec de bonnes lames et un porte-lame pour scier dans les endroits difficiles d’accès ; une chignole à main ou une petite perceuse visseuse électrique 12 V avec des forets bien affûtés, métal et bois ; jeux de limes et râpe à bois ; papier de verre, ciseaux, cutter ; petit tournis électrique et multimètre pour diagnostic ; ruban mètre ; tube super glue ; ruban adhésif, hydro et métal.

 

Lors d’un long voyage, on peut être amené à faire de gros travaux, et un espace dédié est un vrai plus. Sur un cata, il y a généralement assez de place pour utiliser une partie de la soute avant comme atelier. On pourra y installer un vrai établi muni d’un étau, ainsi que des ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article