tour du monde

Milo One : après le tour du monde, la Patagonie !

Publié le 23 novembre 2017 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "tour du monde"

Explorer de nouvelles terres, appréhender le voyage autrement qu'en maillot de bain, nous avons donc passé trois mois avec un bonnet vissé sur la tête à jouer aux explorateurs et à savourer cette solitude. Ce matin au réveil, le froid est mordant. Les pompes rechignent à nous livrer de l'eau, on va bientôt voir apparaître des stalactites au bout des robinets ! La proximité entre la mer et la montagne est unique, et arriver en voilier au pied d'un glacier reste une expérience hallucinante. A son approche, la mer change d'aspect et de couleur, comme délavée, elle devient laiteuse. On avance prudemment, slalomant entre les glaçons. Autour de nous, des dauphins, blancs ou gris, gros ou petits, fendent les eaux, le souffle des baleines rompt le silence, les lions de mer bâillent, les otaries barbotent et les manchots rebondissent sur l'eau en escortant Milo, une faune en noir et blanc pour tous ces animaux du Grand Sud sur fond de glaciers d'un bleu lumineux. Au fil de l'eau, comme Alice au pays des merveilles, on se sent rétrécir. Encore quelques milles et nous voilà collés, minuscules, devant cette falaise de glace vertigineuse d'une beauté époustouflante. Nous contemplons cette extraordinaire meringue géante aux reflets bleu ...

Article paru dans le numéro 186. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article