Océan Atlantique

Los Roques / Vénézuéla

Publié le 20 juillet 2018 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Océan Atlantique"

Visiblement, il y a peu de monde. Les touristes sont majoritairement des gens d’ici, enfin de la grande terre, disons…

Le mouillage n’est malheureusement pas très agréable, une petite houle vient nous perturber. Nous nous empressons de finir les formalités, de ravitailler un peu d’eau et nous filons découvrir tous ces "cayos" qui forment ce petit paradis…

A quelques milles seulement, nous testons "Cayo Rabusqui", qui est très protégé mais difficilement accessible. Ce ne sont pas les récifs, mais les bancs de sable qui se rapprochent dangereusement de la surface. Heureusement que nous avons un cata… hum hum…

C’est alors une multitude d’oiseaux marins qui nous passent sous le nez. Diverses espèces se disputent les poissons en plongeant à pic. Je ne sais plus où donner de la tête, ni de l'objectif, encore une fois !

 

La faune sous-marine est également incroyable. D’après les guides fournis à Gran Roque, il y aurait plus de 600 espèces de poissons, mollusques et crustacés confondus !

Il faut savoir aussi que plus des deux tiers des langoustes consommées dans tout le Venezuela proviennent uniquement des Roques. Et pourtant, le gouvernement contrôle rigoureusement les quotas afin de bien préserver cette richesse marine. Ce que nous pouvons facilement confirmer après avoir vu au moins dix langoustes sous chaque patate de corail, distantes de dix mètres à peine !

 

Nous changeons tous les jours de mouillage pendant une semaine, avant d’arriver à "Cayo de Agua", ultime mouillage avant de partir pour les Aves.


Check météo :

Les vents dominants sont généralement est-sud-est, la grande barrière de récifs à l’est protège quasiment tout l’atoll. Nous sommes arrivés d’Isla Tortuga à l'issue d'une navigation absolument parfaite, quinze nœuds établis au portant sur une mer assez calme.

La zone est d’ailleurs très poissonneuse et il n’est pas rare de croiser d’énormes groupes de dauphins.

A voir – A faire :

Il y a quelques activités à faire à Gran Roque, telles que du jet-ski, de la planche à voile, ou encore des balades en âne. Mais nous nous concentrons ici sur ce que nous préférons : snorkeling, balades en annexe à la recherche de la photo parfaite, farniente…

Il n’y a pas spécialement d’îles plus belles que les autres. Quitte à y passer du temps, autant toutes les faire !

Position/mouillage :

L’atoll des Roques et très large, et compte d’innombrables mouillages plus ou moins protégés. C’est à Gran Roque [11. 56.876’N 66. 40.918’W] que les formalités doivent être faites, que ce soit pour la clearance de sortie ou d’entrée. Vous pouvez également vous ravitailler rapidement dans la petite épicerie du coin, ainsi que faire le plein des cuves en eau et en gasoil en bidonnant au ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article