Méditerranée

Les Mineurs à Saint-Tropez

Publié le 24 janvier 2018 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Méditerranée"

Vendée Globe, America’s Cup : la nouvelle renommée de ces courses jadis suivies uniquement par quelques initiés est sans doute liée à la beauté des bateaux futuristes montés sur hydrofoils, volant à la surface des océans, qui remplacent peu à peu les embarcations archimédiennes. La navigation de plaisance va considérablement évoluer dans les années à venir, offrant de nombreuses opportunités de travail pour les jeunes ingénieurs. C’est dans ce contexte que la fondation suisse Hydros a organisé la quatrième édition de l’Hydrocontest, compétition internationale étudiante, voyant s’affronter écoles d’ingénieurs et universités du monde entier autour de la conception du bateau de demain, tout à la fois innovant, énergétiquement efficient, et respectueux de l’environnement. A l’issue d’une année de travail, notre petite équipe Hydrocontest Mines ParisTech était fière de présenter son bateau aux côtés d’équipes prestigieuses et déjà rodées pour la compétition. Nous avions construit notre bateau en quelques mois, dans le jardin de l’école, sans expérience préalable en construction navale ou en hydrodynamisme, mais mus par une grande détermination. Nous sommes venus en outsiders par la petite porte, et repartis la tête haute, satisfaits d’avoir porté haut les couleurs de notre Ecole. Face à nous, 23 équipes venues de pas moins de 12 pays différents : France, Suisse, mais aussi Grèce, Serbie, Colombie, Pérou, Brésil, Indonésie. Nous avons découvert que les projets varient, ...

Article paru dans le numéro 187. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article