Kumbaya

La Nouvelle-Zélande se mérite !

Après les îles tropicales du Pacifique, cap vers le sud-ouest pour rejoindre la terre des kiwis. Pour l’équipage du Nautitech parti de France, ce pays si prometteur de découvertes marque également la moitié de la grande boucle…

Qui : Juliette, Hubert et leurs 4 enfants : Louise, Agathe, Paul, Bertille
Où : Nouvelle Zélande
Multicoque : Nautitech Open 46
Blog : www.laventuredekumbaya.com 
Après une belle traversée de Maupelia vers Wallis, nous avons ensuite passé presque deux mois dans les délicieuses îles Fidji. Et puis Kumbaya s’est apprêté à partir en Nouvelle-Zélande pour fuir la saison cyclonique du Pacifique. Routages par milliers, lectures de blogs, discussions de ponton : nous avons décidé de reporter au moins 3 ou 4 fois la date de départ suite à la météo compliquée. Les dépressions se sont enchaînées sur la pointe nord de la Nouvelle-Zélande et, sur ce trajet, il vaut mieux ne pas se retrouver dedans. Nous avons fini par avoir une jolie fenêtre, plutôt calme, pour effectuer cette belle traversée de 1 000 milles en une semaine. Une sacrée étape qui marque la moitié de notre voyage. Nous sommes aux antipodes de notre pays natal ; maintenant, chaque prochain mille vers l’ouest nous rapprochera de la France. La Nouvelle-Zélande est incroyable et nous sommes très heureux de nous retrouver dans un environnement qui nous rappelle presque l’Europe, un climat tempéré et des paysages majestueux. L’été débute tout juste en décembre, et c’est avec un grand plaisir que nous naviguons dans la baie des îles et dégustons les fruits et légumes de saison auxquels nous n’avions pas eu accès depuis plus de deux ans. Suit un temps de chantier, inévitable après tant de milles parcourus. Cela nous permet de découvrir la Nouvelle-Zélande et de nous rendre compte de la chance que nous avons d’être arrivés là. Nous avons même la possibilité d’inscrire les enfants à l’école, pour leur plus grand plaisir. La météo est tout de même capricieuse, particulièrement cette année, et nous avons affronté quelques belles tempêtes tropicales – au chantier. Nous avons enregistré jusqu’à 65 nœuds, ce qui est assez impressionnant. Nous guettons à nouveau la météo pour remonter sous les tropiques, car cela semble aussi compliqué d’arriver ici que d’en repartir. L’hiver commence à s’installer ici et nous avons hâte de retrouver la chaleur – même si nous redécouvrons avec joie l’automne !

Articles les plus lus dans cette catégorie

Voir tous les articles

Numéro en cours

MM 225 - juin/juillet 2024

Découvrir le numéro

Articles sur le même thème

Abonnez-vous

Toute l'actualité à partir de 3€ / mois

S'abonner au magazine

La vidéo du mois

Notre dernier hit YouTube!

Regarder la vidéo

Le Multihull of the Year

Les résultats 2024

Découvrer les résultats
pour vos achats, consultez

Les petites annonces

Toutes les annonces
AIKANE 56'
Visible :
MARSEILLE, France
Année :
2009
690 000,00 ttc€