Cartes Postales

Bluenote : rencontres atlantiques

Publié le 21 septembre 2017 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Cartes Postales"

Mai 2017. Saint-Martin s'éloigne doucement. On est au près, et c'est assez inconfortable. Dès le deuxième jour, on entend la canne à pêche filer. Le temps qu'on se jette dessus pour l’arrêter, "clac", le fil se brise. Plus tard, nous avons droit à un deuxième départ, mais le poisson se décroche. Et en milieu d’après-midi, la troisième sera la bonne, avec une belle dorade coryphène. Lors des trois premiers jours, la mer est agitée et hachée, et nous empêche de faire avancer Bluenote à la vitesse qu'il demande. Le bateau tape, on a un peu l’impression d’être un bouchon surnageant dans une marmite bouillonnante, ballottés en tous sens. Le vent qui siffle, l'éolienne, le gréement, la bôme qui claque, l'eau qui file contre les coques, qui frappe le bateau, parfois vraiment très fort, on est seuls au milieu de l'océan, et il y a plus de bruit que dans un aéroport ! On retrouve enfin une allure bien plus confortable, sous gennaker. Je me demandais ce que j'allais ressentir au milieu d'une si grande étendue d'eau, sans rien à perte de vue. Eh bien, l'horizon est finalement assez proche. On est bas sur l'eau, notre regard ne porte pas bien loin, et on a même l'impression qu’il est un peu plus haut que nous, à cause des vagues. ...

Article paru dans le numéro 185. Pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article