Voyage

Mtsamboro - Mayotte : Corail intact & tortues vertes

Créez une alerte e-mail sur le thème "Voyage"

Le décor est aussi magnifique qu’intrigant, mais il m’a suffi de baisser les yeux pour réorganiser mes priorités : cette eau est si pure et fraîche que la plongée s’impose avant toute autre activité ! Même au clair de lune, on peut voir l’ombre de l’annexe sur le fond. Ça grouille de tortues vertes. Et tout autour, de nombreuses raies pastenagues et une multitude de poissons évoluent. Après avoir fait le tour du monde des plus beaux mouillages, c’est pour moi un des plus fantastiques fonds marins que j’aie eu l’occasion d’observer. Le corail est tellement vivant, ça fait plaisir à voir… Pas un seul corail blanchi, c’est impressionnant !

Passer par-dessus le récif et s’ancrer derrière, que demander de plus ?
Pas besoin d’aller les chercher très loin, ces tortues vertes ; ce sont elles qui viennent nous saluer les premières.

 

Mouillages

Le lagon de Mayotte est un parc marin préservé depuis moult années, et cela se voit. Les coraux sont extraordinaires, la faune marine semble bien y vivre ! Il y a donc quelques bouées tout autour de Mayotte, de façon à protéger le corail. Malheureusement, la plupart d’entre elles ne sont pas vraiment conçues pour les voiliers de croisière – et encore moins pour les grands multicoques. Ces corps-morts, peu nombreux pour commencer, sont en effet souvent trop proches des patates de corail. A Mtsamboro, il y a possibilité de mouiller au sud-ouest 12º39.287’S. 45º1.263’E. dans de larges entrées de sable le long du récif. Il n’y a aucune bouée ici, et bien sûr on n’a nullement envie d’abîmer le corail ! Il est donc préférable d’aller vérifier que rien ne touche, et de replacer l’ancre si besoin.

Barbecue sur la plage avec les amis.
Sous le catamaran, ça nage ou ça vole, on ne sait plus trop… ici, l’eau est en effet aussi transparente que l’air.

 

Check météo

Mtsamboro n’est pas réputé comme étant toujours un mouillage tranquille, à cause de la houle et du fait qu’il soit exposé aux grandes passes du nord. Idéalement, il faut y aller avec du vent de NE pour être bien protégé dans la grande baie au SO. Mais il arrive que de la houle d’ouest soit présente quand même. C’est alors tout à l’avantage du multicoque, pas trop gêné par ces conditions. Mayotte n’a jamais – ou très peu – été touché par des cyclones. Ici, c’est le règne de la chaleur et des vents assez aléatoires une longue partie de l’année ; le reste de la météo locale est tourmentée par les folies du Cap Ambre et l’indécision du canal du Mozambique.

Plonger sur ce site, avec ou sans bouteilles, est un moment de pur bonheur.

Se connecter

Mot de passe oublié ?

S'abonner

Abonnez-vous ? Multicoques Mag et profitez de nombreux avantages !

Abonnez-Vous

Partagez cet article