‹ Retour essai

NEEL 47 : Trois coques pour la grande croisière familiale

image description

Ajoutez plusieurs essaisau panier

et bénéficiez d'une réduction !

En moins de dix ans, un constructeur rochelais artisanal est devenu une référence internationale en matière de trimarans de croisière. Soit une aventure industrielle exceptionnelle. Le lancement du 47 – et sa présentation au dernier Salon du Multicoque à la Grande Motte – est bien sûr l’occasion idéale de raconter la saga Neel.

Un site de production en pleine mutation

La gamme Neel est née en 2009 avec le prototype de 50 pieds. Eric Bruneel – son nom explique celui de la gamme, mais aussi un certain Corneel 26 des années 1980 – est un spécialiste de la vente de multicoques ; il a été longtemps le directeur commercial export de Fountaine Pajot et coureur en Multi 50. C’est lui qui revisite le concept du trimaran de croisière avec l'aide du cabinet Joubert-Nivelt. S'inspirant des pionniers anglais et américains (Paul Weychan, Arthur Piver, Jim Brown…) qui avaient osé profiter de la fantastique surface de pont des trimarans pour les rendre plus habitables, les Rochelais redécouvrent une nouvelle voie et s'engouffrent dans cette niche de marché négligée par les autres acteurs d'importance. Un défi intrépide couronné de succès : le Neel 45 est vendu à des dizaines d'exemplaires. La fabrication s'effectue alors pour partie en sous-traitance dans les chantiers Marc Pinta (aujourd'hui intégrés dans l'outil de production Neel). Rapidement, la nécessité d'une usine dédiée au nouveau 51 se fait sentir, ce premier site de fabrication "ex nihilo" permet la mise en chantier simultanée de trois unités, et le 51 trou...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article