‹ Retour essai

Le Corsair F.28

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

C’est à St MALO que nous a conduit l’essai du F.28. Nous avons rencontré Guy ALBARET, directeur du chantier “La Landriais Marines Services” importateur de la gamme de trimaran Corsair pour la France. Les F.24, F.31 et maintenant le F.28 sont fabriqués près de San Diego en Californie, et sont dessinés par l’architecte Ian Farrier. Il peut nous arriver, sur les côtes Françaises, de croiser, ou plutôt se faire doubler, par une des 35 unités y naviguant régulièrement…

Un vrai transportable

En réalité, la vraie vocation du F.28 est de remplacer le F.27 qui a été construit à 450 exemplaires. Au premier coup d’œil, vous ne ferez pas forcément la différence avec un autre multicoque de croisière sportive. En effet, extérieurement, rien, dans l’allure générale du bateau ne laisse supposer qu’il s’agit d’un multicoque pliable et transportable au gabarit routier. En se penchant de plus près et démonstration à l’appui, une seule personne ne passera pas plus de 2 minutes pour plier les deux bras de liaison et en plus pratiquement sans efforts. Explications en trois phases : 1° détendre les haubans grâce à un système de levier sur le ridoir de hauban. 2° déconnecter les 4 boulons de fixations des bras. 3° soulever les bras pour replier très facilement grâce à un système breveté de bielles de rotations. Les filets latéraux suivent le mouvement et les coques viennent se ranger le long du flotteur central. Opération vraiment surprenante sauf pour un marin connaissant déjà les trimarans Corsairs. Les F.24, F.27 et F.31 utilisent déjà ce principe depuis une dizaine d’années. Autant dire que la fiabilité, la robustesse et la fonctionnalité du pliage ne sont...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article