‹ Retour essai

SUNREEF SUPREME 68 LOFT HORS NORMES

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Qui n’a pas remarqué le nouveau Sunreef Supreme 68 au dernier Festival de la Plaisance de Cannes ? Son allure tenant plus du penthouse d’une tour ultra design du Nouveau Monde que de celle d’un yacht destiné à naviguer autour, la réflexion forte menant à ce concept tant prisé des happy few mérite présentation et décryptage.

Le chantier polonais a déjà marqué le yachting en introduisant en 2003 une gamme de catamarans semi custom de plus de 70’ à voile et moteur. Leur coût de production et de fonctionnement maîtrisé procurait une nouvelle accessibilité au monde de la plaisance élitiste. Grand flybridge, double pont, mess équipage, aménagement et décoration sur mesure communiaient largement avec les us et coutumes des yachts plus grands et coûteux. Aujourd’hui, Sunreef repousse encore les limites en proposant une véritable maison flottante aux caractéristiques d’habitabilité et de design intérieur hors normes. Francis Lapp, le créateur du chantier, considère que sa vision du bateau doit être celle du client, alors, pour la circonstance, il s’est mis à la place de l’armateur potentiel, s’octroyant au détour les désirs inédits des utilisateurs modernes du nautisme de luxe créés eux-mêmes par la nouvelle répartition géographique des marchés de la grande plaisance et des tendances incontournables allant vers toujours plus de confort urbain et moins de contraintes maritimes, en un mot, le fameux Life Style.

Essai Sunreef 68

La silhouette du Supreme 68 rompt avec nos habitudes, mais il offre au mouillage des prestatio...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article