‹ Retour essai

MiniCat Light Electric - Annexes, quand les multicoques s'en mêlent...

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Quelques esprits créatifs forts d’une belle expérience nautique cherchent des alternatives au tandem « annexe gonflable/moteur thermique », devenu la norme. Nous avons pu essayer le prototype du MiniCat Light Electric mis au point par Maxence Valdelièvre (ex-Tenderlift) et Enzo Erouard, ingénieur stagiaire chez V Yacht.

Depuis le fameux « Bardiaux » en toile repliable concocté par l’ineffable Marcel dans les années 1950, beaucoup d’eau est passée sous nos étraves, et les pneumatiques ont conquis le segment – Alain Bombard et le fabricant Zodiac y sont pour quelque chose. Du côté des hors-bords, l’inénarrable British Seagull a pris retraite chez les brocanteurs, vite remplacé par une constellation de moteurs américains 2 temps, eux-mêmes chassés de la scène par les 4 temps japonais. Les prix de ces ensembles n’ont cessé de grimper – nourrissant un marché parallèle fructueux mais navrant pour les innombrables équipages victimes. Ces embarcations rendent des services évidents malgré une certaine gourmandise de puissance, un coût élevé et une relative fragilité. Le confort de nos multicoques et le prix élevé des places au port nous motivent à privilégier le mouillage – et donc à utiliser plus encore notre annexe. Mais la plupart des catamarans et trimarans sont dotés de bossoirs adaptés – dès lors, l’annexe rigide n’est pas proscrite… Quant à adopter plusieurs coques plutôt qu’une, pour nous, cela tient de l’évidence, non ?

Conception et fabrication d’une annexe innovante

Maxence Valdelièvre es...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article