‹ Retour essai

SANYA 57’ La synthèse en 57’ selon Fountaine Pajot

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

D'Eleuthera aux Bahamas jusqu'à Sanya à l'extrême sud de la Chine, la recherche baptismale du successeur de l'Eleuthera 60' a conduit l'équipe Fountaine-Pajot à l'autre bout du monde, jusqu'à la station balnéaire de la province insulaire de Hainan, Sanya ! Un long voyage pour une importante mutation.

Le segment marketing enviable

La taille 56-59' semble être devenue le cœur de cible d'une concurrence féroce entre les marques européennes. Sunreef joue à fond son atout de personnalisation avec le 58'. Outremer vient rejoindre ce club assez fermé avec le 5X en affichant des ambitions de performances superlatives. Catana relève, bien sûr, le défi avec le 59' et ses appendices courbes, tandis que Lagoon poursuit sa conquête de l'espace avec le 560. Nautitech se tient en embuscade juste en dessous des 55' et se félicite du lancement du 542. Fountaine-Pajot devait donc abattre une carte décisive dans cet enjeu convoité.

Essai Fountaine Pajot Sanya 57

Le Sanya dans l'un de ses exercices préférés : allonger la foulée dans le médium. (Photo : G. Martin-Raget)

Un positionnement pertinent

Avant d’aborder le marché totalement exclusif des unités semi-customs que les leaders (à part Sunreef et Catana) paraissent avoir abandonné aux ateliers spécialisés (Tournier Marine avec ses 65’ et 70' carbone, Alibi, Swiss Cats, Gunboats…), il est devenu indispensable pour une marque d’envergure de planter son pavillon de constructeur dans ce créneau 56’-59’. Au-delà des acheteurs traditionnels, de nouveaux aficionados ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article