‹ Retour essai

MC CONAGHY 50’ : L'art de bousculer les codes établis

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Lorsqu’un constructeur australien leader en matière de prototypes de compétition (mais encore peu connu du public plaisancier) décide de prendre position avec un de ses architectes référence sur le marché des catamarans de croisière, cela mérite attention. Avec une entrée de gamme à 50’ et des modèles de 55’, 60’ et 90’ attendus, l’intention ouvertement affichée est de mettre un pied dans la porte du segment Multiyacht… en multipliant les innovations ! Nous étions impatients de découvrir ces catamarans iconoclastes et de vous livrer nos premières sensations à bord du Mc Conaghy 50’.

Un 50’ et un 60’ en Méditerranée

Les visiteurs du salon des multicoques de la Grande Motte ont découvert en avant-première la silhouette révolutionnaire du MC50’ et ceux de Cannes celle du 60’ qui est presque un sistership (3 m plus long). L’implantation d’une base commerciale de la marque à Palma de Majorque facilite cette exhibition dans les boat show sudistes accueillant la clientèle potentielle de ce genre de multicoques d’exception. Nous avons profité d’une belle journée d’été en baie de Saint-Tropez pour découvrir cette machine carbone luxueuse et originale.

 

De l’artisanat à l’industrie, un développement fulgurant !

John Mc Conaghy a fondé le chantier en 1967 dans les environs de Sydney. Il fabriquait alors des skiffs, des Tornado, puis des Class A, et fut un des pionniers des techniques avancées de construction nautique (Kevlar sous vide, carbone pré-imprégné, post-cuisson). En 2000, deux collaborateurs historiques du chantier (Mark Evans et Jono Morris) reprennent la compagnie et la développent. Ils saisissent l’opportunité de construire une usine à Zuhai en Chine du Sud (à proximité de Hong Kong) avec l’ambition de créer un pôle référence pour la fabrication de ba...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article