Guide d'achat

Le grand voyage ? C’est maintenant ! La sélection de la rédaction

Créez une alerte e-mail sur le thème "Guide d'achat"

Broadblue Rapier 400

Cabriolet ou coupé convertible, à vous de choisir !

5 tonnes seulement au peson ! De quoi booster les performances…

Un chantier anglais qui propose un catamaran conçu pour la vie au grand air, c’est assez rare pour qu’on s’y intéresse… De fait, Broadblue Catamarans a bien sûr pensé aux plaisanciers qui ne naviguent pas forcément dans les eaux turquoise et tièdes, avec une déclinaison "rouf long" de son modèle. Mais c’est bien la version Open, avec la face arrière du rouf tout en toile, qui nous intéresse : un concept très séduisant à bord d’une unité compacte, qui devient particulièrement conviviale avec son ensemble cockpit/nacelle complètement ouvert. Autre originalité, le poste de barre surélevé installé au milieu du cockpit. On y gagne une excellente visibilité (au-dessus du rouf debout, à travers les hublots de la nacelle assis) et un accès aisé à toutes les manœuvres. Vu de face, le Rapier 400 présente un fond de nacelle relativement bas. On s’attend à quelques chocs dans les vagues… il n’en est rien grâce à une construction sandwich sous vide avec âme en mousse soignée et légère, associée à un bon centrage des poids. Les œuvres vives adoptent le polyester monolithique pour d’éventuelles réparations plus faciles. Côté sécurité, c’est du sérieux également, avec des ailerons rapportés (pas de voie d’eau en cas de talonnage) et des cloisons étanches. Bonne surprise donc côté performances, avec une unité plus véloce que la plupart de ses concurrents de même taille : les 10 nœuds sont vite dépassés, ce qui augure de belles moyennes en transat. Les manœuvres sont grandement facilitées par le solent autovireur. A l’intérieur, un grand carré transformable en lit d’appoint. Le chantier a pris le parti d’ouvrir les coques sur la nacelle ; les descentes – sécurisées par des portes étanches – se retrouvent toutes proches du cockpit. Du coup, la cuisine est installée dans la coque tribord, la table à carte à bâbord. Pour les meilleures couchettes ? C’est plutôt à l’arrière que ça se passe, avec des couchages de 1,60 m de large.

La nacelle de ce cata est intelligente, et plusieurs possibilités sont proposées par le chantier : cuisine en haut, dans les coques…

 

Descriptif technique


Constructeur : Broadblue Catamarans
Architecte : Jürgen Peter
Année de lancement : 2013
Longueur de coque : 11,99 m
Largeur : 6,7 m
Tirant d’eau : 1,1 m
Poids: 5 t
Voilure au près : 86 m2
Grand-voile : 58 m2
Solent autovireur : 28 m2
Gennaker : 80 m2
Spinnaker : 100 m2
Moteur : IB 2 x 20 ou 30 ch diesel
Gazole : 2 x 200 litres
Eau : 350 litres
Cabines : 3
Certification CE : A
Prix de base : 230 422 € HT


Seawind 1260

Nouveau look pour nouvelle gamme

Le no 1 de la série vient tout juste d

Le célèbre chantier australien Seawind est en train de renouveler totalement sa gamme de catamarans. Si les valeurs du constructeur sont toujours liées à la croisière hauturière rapide en famille, un très net effort a été réalisé en termes de design et de volume. Mais pas question de renier les performances… ce catamaran s’efforce donc de rester le plus léger possible – au final, il ne rend que 240 kg de plus que le modèle précédent, le 1250. Et son foc gagne 5 m2… Soit un ratio voilure/poids ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article