Catamaran

Un Formule 40 fait le spectacle

Créez une alerte e-mail sur le thème "Catamaran"

Avec l'aide de Denis Kergomard, le catamaran Irens/Jeanneau a été entièrement revalidé (bras et coques) avant de recevoir une nacelle yourte très légère et de se transformer en bateau scène dédié aux arts de l'acrobatie et du cirque. Le gréement parallèle est la clé de voûte du projet, il doit être léger efficace en mer et se transformer en praticable pour les accroches de spectacles! Mais il faut le concevoir et le réaliser entièrement car rien n'existe dans le commerce de comparable!

À sept ou huit ans, initiée par une aînée sur un trapèze accroché devant sa maison, j'ai découvert les sirènes, grenouilles, paniers et autres figures de base enseignées aux enfants dans les écoles du cirque. Adolescente, aux Antilles, mon frère me surnomme "sistabaleine" : j'étais la première à repérer leurs jets puissants au large de notre bateau. Toujours déçue qu'elles ne soient pas plus près, j'aurais tellement aimé nager avec! Trêve de rêve, un jour il faut choisir une voie, un métier, un univers dans lequel on veut cheminer et moi, j'ai choisi le cirque. Le cirque, pour continuer à rêver, comme un beau mélange de tout ce que j'aimais :la scène, le sport, l'artistique, la musique, sauf peut être le rapport direct à la nature. Concours d'entrée pour des écoles de cirque, un an à Châtellerault, puis deux ans à Rosny-sous-Bois, pour arriver au Cnac à Chalons en champagne pendant 3 ans et finalement sortir diplômée comme trapéziste professionnelle. Durant toute ces années d'étude dans la moitié nord de la France, la nature sauvage de mon adolescence m'a énormément manqué, la mer et les voyages sous d'autres cieux. Je vivais complètement mon rêve de cirque, mais j'étais loin de mes rêves de baleine! Petit à petit, l'idée d'un voilier spectacle a germé en moi : un outils de déplacement autonome à travers le monde, qui permettrait de partager le cirque avec les habitants de tous les continents. D'expérience en expérience, d'espoirs en déconvenues, je me suis rapprochée d'un architecte naval (Denis Kergomard) qui m'a aidé dans le choix du bateau et me guide dans sa rénovation. Ainsi, depuis septembre 2015, je ponce, colle, construit, coupe, découpe et crée petit à petit mon futur bateau scène. Aboutissement concret de mes rêves de saltimbanque! Mon budget de départ me permet de terminer la construction et l'aménagement du bateau (vie quotidienne, peinture, appareils de navigations, électricité, moteur). La réalisation et l'installation du gréement dépassent mes prévisions et il me faut de nouvelles ressources, voici pourquoi je me suis lancée dans une campagne de financement participatif. Le bateau existe, il ne lui manque que son gréement magique !

 https://fr.ulule.com/mangenuage-bateau-scene/

Partagez cet article