‹ Retour Multicoque

Sailing La Vagabonde - Le célèbre équipage découvre son nouveau Rapido 60 au Vietnam

Créez une alerte e-mail sur le thème "Multicoque"

C’est fin 2019, lors de l’essai de Romanza en Nouvelle-Zélande, qu’Elayna et Riley décident d’accorder leur confiance à Rapido pour la suite de leurs aventures et donc la construction d’un trimaran de 60 pieds. Trois ans plus tard, le couple de YouTubers et leur fils aîné Lenny se sont rendus dans l’usine de Hô Chi Minh-Ville, au Vietnam, afin de découvrir la coque n°4 du Rapido 60 qui portera bientôt le nom de La Vagabonde III. Le trio est immédiatement impressionné par la taille de leur futur multicoque et donc l’espace dont ils disposeront à bord : la hauteur sous barrot permet à Riley, qui mesure plus d’1,80 m, de tenir debout sans peine, et de grands espaces de rangement sont à leur disposition, en particulier dans les cabines et le carré. Le trimaran est entièrement construit en fibres de carbone, ce qui lui permet de ne pas dépasser la barre des 10 tonnes de poids lège, et la perspective de la pose du mât de 23,8 mètres avec sa surface de voile doublée par rapport à leur précédent Outremer 45 réjouit la famille qui se plaît à rêver à de futurs records de vitesse. Le moteur diesel est secondé par un moteur électrique, et si leur intention est de privilégier les énergies renouvelables, le diesel reste néanmoins une sécurité. « Construire un bateau se rapproche plus de la construction d’une maison que de l’achat d’une voiture », estime Riley, et c’est pourquoi le couple compte bien s’investir dans la suite du processus, en apportant sa contribution aux 40 000 heures nécessaires à la fabrication d’un Rapido 60. « Nous voulons nous impliquer et mettre les mains dans le cambouis sans pour autant ralentir le processus de construction du bateau », explique le couple. Elayna, Riley et leurs fils ont donc temporairement posé leurs valises à Hô Chi Minh-Ville, ce qui leur permettra de documenter les dernières semaines au sec de La Vagabonde III alors que la centaine d’employés du chantier s’active pour leur permettre de naviguer à son bord. La mise à l’eau est attendue environ 3 mois après leur visite du chantier, sans doute donc en février-mars 2023, après quoi la famille prévoie de découvrir les eaux asiatiques. D’ici-là, vous pourrez découvrir régulièrement leur quotidien d’ouvriers amateurs au sein de l’équipe Rapido Trimarans sur leur chaîne YouTube, @SailingLaVagabonde.

Partagez cet article