Catamaran

20 années de multicoques 60' open

Créez une alerte e-mail sur le thème "Catamaran"

Une envie immodérée de vitesse

Génétiquement marquées par leur invraisemblable quête de vitesse et d'absolu, ces machines violentes et gracieuses sortiront de la scène médiatique comme elles y sont entrées : à donf!
En 20 ans, ces funambules survoltés ont tout osé et fait voler en éclats les limites connues (ou supposées) de la navigation à voile. Ces étoiles filantes préparent leur dernière saison de course, il est encore temps d'assister au spectacle!

Mais d'où viennent ces iconoclastes ?


L'arbre généalogique de cet apogée est complexe, les trimarans 60' puisent la recette de leur perfection dans un chaudron fertile alimenté par des centaines de préparateurs, coureurs, metteurs au point, architectes et techniciens souvent anonymes; le "fil rouge" de leur histoire est donc une évocation subjective, j'espère ne pas surexposer les uns en étant injuste avec les autres.

Ocean surfers


Vers le milieu des années 80, on assiste à un foisonnement d'initiatives architecturales audacieuses, les trimarans de Derek Kelsall paraissent trop sages, les créations de Dick Newick presque classiques et une poignée de jeunes architectes veut tout oser. GORDANO GOOSE, construit en 1981 par Nigel Irens, concrétise une transition : il ressemble à un Newick mais l'étroitesse de la coque centrale, la structure continue des bras et le volume de ses flotteurs annoncent la génération suivante. Boosté en Formule 40, il sera d'ailleurs un des premiers tris à (presque) monter sur son flotteur en navigation. Avant lui il y a THREE LEGS OF MANN, VSD, MOXIE, ROYALE; après lui, APRICOT et PARAGON !
De 82 à 86, le Rhum d'Etevenon laisse le champ libre à la recherche, Horaces et Curiaces (catas et tris) s'empoignent au sommet. WILLIAM SAURIN (tri Kelsall/Eugène Riguidel de 25.90m) et ROYALE (cata Le Graal/Loïc Caradec de 25.90m) sont qualifiés d'excessifs! Ils butent surtout sur les limites technologiques d'une époque. La course au large cherche son format et la victoire d'un 50' (UMUPRO JARDIN/Yvon Fauconnier) dans la Transat Anglaise 84 fait réfléchir les observateurs attentifs!
Pendant ce temps, les excès de la classe 40' qui délaisse les parcours au large pour des inshores, ouvrent d'autres perspectives aux architectes et leur offrent un champ d'expérimentation magnifique. La créativité de Gino Morelli ou Marc Van Peteghem et Vincent Lauriot Prévost transfigurent la plate-forme trimaran et asphyxie l'évolution des catamarans, la messe est dite : BISCUIT CANTREAU, le visionnaire, prophétise GROUPE PIERRE 1er et RMO. Autre plateforme-concept survitaminée : OCEAN SURFER de Richard Newick! En 1987 le sorcier abat une carte maîtresse qui passera relativement inaperçue et rassemble pourtant de nombreux éléments d'anticipation dont le mât-aile rotatif basculant et un dessin général au service exclusif de la puissance et de la vitesse : les aménagements ont disparu.

Ceux qui ont montré le chemin


La démonstration d'APRICOT (Irens) dans la Course de l'Europe 1985 libère les dernières ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Devenir membre

Devenez membre de la communauté Multicoques et profitez de nombreux avantages !

Devenir membre

Partagez cet article