‹ Retour essai

Neel 45 : la révolution sur trois coques

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Deux ans après avoir présenté au Grand Pavois de La Rochelle un trimaran de voyage résolument novateur de 50 pieds, le chantier Neel lance un tout nouveau 45 pieds, bâti sur les mêmes fondamentaux que son grand frère.

Ici, coques et flotteurs ne sont plus dédiés au volume habitable, mais à l’instar de bateaux plus orientés vers la performance, l’ensemble est organisé autour de carènes dont le rôle essentiel est de supporter le déplacement du bateau. Il s’agit là d’une plateforme de vie, une véritable galette (voir le plan d’aménagement !), posée sur une structure de trimaran. Le résultat est probant, l’objet est beau (vision subjective), réussi, et furieusement dans l’air du temps, avec notamment ses trois étraves inversées, façon Banque Populaire V ou MOD 70. Mais aussi cette arête qui, sur la coque, marque un léger redan dont la présence ne se justifie que dans l’accompagnement du dessin des bras de liaison, plus proches du principe de l’aile si chère à Newick. En cherchant bien, on trouve d’ailleurs comme un vague lien de parenté avec l'architecte américain, avec notamment la poupe de la coque centrale, totalement dégagée sur l’arrière. La comparaison s’arrête là. Sur le Neel, à la différence des catamarans de voyage, on ne court pas après le volume habitable, car il est considéré par le chantier comme suffisant, avec un carré (transformable en couchette double), trois cabines doubles, deu...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article