‹ Retour essai

VICTORIA 67 Le catamaran flybridge selon Fountaine Pajot

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Le chantier de La Rochelle-Aigrefeuille lance le Victoria 67' et crée avec lui son premier catamaran surmonté d'un flydeck. Cette nouveauté constitue une rupture avec la position historique du constructeur, qui ne concevait pas cette architecture sur des unités de moins de 65'. Nous avons passé 2 journées à bord à l'issue du Grand Pavois 2013 pour vous faire partager les premières sensations.

Fountaine Pajot à la conquête du multiyacht

Avec le Sanya 57 et l'Helia 44, le chantier charentais a ouvert un nouveau chapitre de son histoire industrielle, affirmant une démarche technique et stylique volontariste, que les visiteurs de ces modèles ont bien perçue depuis 2011. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une rupture avec l'aventure qui se poursuit depuis l’avènement du Louisiane en 1983, mais plutôt d'un bond en avant qualitatif s'appuyant sur une lecture des attentes de la clientèle internationale, qui représente près de 80 % des ventes ! Cette petite révolution interne s'appuie aussi sur une stratégie d'entreprise initiée il y a plusieurs années, tant du point de vue technique (innovations de l'infusion et de l'injection) que de l'organisation en vue de produire des unités plus importantes. Le site d'Aigrefeuille est une superbe installation, mais son positionnement géographique implique le transport routier jusqu'à la mer et limite la taille à 45’. A la fin des années 90, le groupe s'implante donc à La Rochelle dans l'ancienne usine d'hydravions SCAN et diversifie son activité avec les catamarans Iris (Fast ferries modulables). Les deux immenses cellules de 2500 ...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article