‹ Retour destination

Grèce : Le Dodécanèse

Publié le 03 octobre 2014 à 0h00

Vous aimez la Grèce, ses petites tavernes nichées au fond de criques invisibles du large, sa culture unique et l'exceptionnel accueil de ses habitants ? Alors allez vite à la découverte du Dodécanèse en catamaran, cette partie de la Grèce saura vous séduire...

Carnet de bord

Il aura fallu dix ans à Ulysse pour traverser les différentes mers bordant la Grèce. Une infinité qui montre bien que visiter ce pays en bateau demande du temps pour en apprécier toutes les subtilités, les beautés et les richesses. D'ailleurs, nous avons des lecteurs qui naviguent en Grèce en catamaran depuis de nombreuses années, sans avoir ressenti encore le besoin d'aller voir ailleurs... C'est dire l'attrait que ces milliers d'îles (il y en aurait 6000, dont seulement 227 habitées) peuvent avoir sur les marins !

Le Dodécanèse est définitivement le paradis de la voile et des marins. Il faut dire que la zone est parcourue par un vent vif, avec lequel il faut savoir composer en plein été – il peut souffler à force 7, mais permet de prendre du plaisir à la barre de votre catamaran de location.... Et pour ceux qui préfèrent les navigations calmes, sachez qu'il est toujours possible de s'abriter dans les innombrables criques des quelque 160 îles ou îlots de la zone. Il n'est pas difficile de s'isoler : seules 26 d'entre elles sont habitées, et même en pleine saison, on trouve toujours un mouillage bien protégé et tranquille. Et à chaque escale, dans chaque village, on respire une atmosphère amicale, et on découvre un charmant mélange d'architectures de style oriental ou occidental. Chacune de ces îles au riche passé historique semble vous accueillir avec ses ruines antiques, son château du temps des croisades, et aussi son front de mer avec de charmantes tavernes regorgeant de poissons...

C'est en 1908 que les douze grandes îles de cet archipel situées à quelques milles seulement de la Turquie décideront de rejoindre la Grèce et prendront le nom de Dodécanèse (douze, en grec, se dit dodéca).

Itinéraire type

La zone de navigation s'étend de Patmos au nord, à la grande île de Rhodes au sud. Entre les deux grandes îles, on trouvera bien sûr les îles de Léros, Kalymnos, Kos (l'autre grande base de départ avec Rhodes), Nisiros, ou encore Tilos. Mais il serait dommage de ne pas prévoir quelques escales sur de plus petites îles absolument merveilleuses, comme Arki ou encore Lipsi, dans le nord de l’archipel...

En été, le Meltem souffle du nord et a tendance à s'orienter ouest dans l'après-midi, et il est donc compliqué de remonter de Rhodes vers les îles du nord. Préférez partir de Kos, en remontant le matin vers le nord quand le vent est encore maniable, et profitez des mouillages l'après-midi, bien à l'abri dans des criques merveilleuses. Ici, encore plus qu'ailleurs, c'est la météo qui décide du programme.

 

A ne pas manquer :

Symi, l'une des plus belles îles de Grèce, mais aussi Kalymnos, l'île des pêcheurs d'éponges et son fjord incroyable (Vathys), Arki, la petite Polynésie et ses eaux translucides, située à moins de 20 milles de Léros et où l'on mange les meilleures tomates du monde, mais aussi Nisyros ou Kastelorizon,Makronisi et son lac intérieur accessible uniquement en plongeant dans un gouffre, impressionnant...

Pratique

S'y rendre :

 

Rien de plus facile, compagnies régulières, charters et low-cost desservent la Grèce et ses différents aéroports.

 

 


Quand : 

 

Printemps, été ou automne : chaque saison a ses inconditionnels. La météo est plus que clémente en Grèce, et la température de la mer oscille entre 11 °C au minimum l'hiver et plus de 25 °C à la belle saison. L'été peut être très chaud, et il n'est pas rare que les 30 °C soient largement dépassés… 

 

 


Conditions de navigation en catamaran :

 

Elles peuvent varier considérablement selon les endroits. Le golfe Saronique est plus protégé. La mer Egée est plus exposée aux vents qui peuvent être violents. Attention au fameux Meltem qui commence à souffler dès la fin juin. Ce vent régulier, qui souffle en général autour des 15 nœuds, peut sans crier gare devenir vraiment violent et atteindre les 35 à 40 nœuds.

 

 


Pratique :

 

La monnaie officielle est l'euro. La langue est le grec, mais, pratiquement, tout le monde parle au moins l'anglais.

Partagez cet article