Actu

So long, Hobie...

Publié le 22 mai 2014 à 9h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Actu"

Hobie a 15 ans quand il découvre le surf à la fin des années 40. C'est le choc, et il passera le reste de sa vie à développer des engins de glisse. En 1954, il ouvre un surfshop à Dana Point et rencontre rapidement un certain succès auprès des surfeurs locaux avec ses planches en balsa. Mais rapidement, le jeune homme se penche vers les solutions d'avenir et notamment le shape sur pain de mousse. Au milieu des années 50, ce matériau n'est pas encore très au point. Hobie demande à son pote Gordon Clark d'y réfléchir. Ce dernier se met au boulot et créera sa société, Clark Foam, la plus célèbre des marques de pains de mousse, qui va révolutionner, et pour longtemps, le monde de la glisse.
En 1962, Hobie a une nouvelle idée de génie : il développe les skateboards en polyuréthane, permettant à des milliers de jeunes à travers le monde de découvrir les joies de ce sport des rues.
Mais le nom de Hobie restera à jamais attaché au cata de sport. En 1968, alors que le monde du yachting compassé de l'époque ne sent pas venir les besoins de la jeunesse qui veut s'éclater, Hobart Alter lance un catamaran simple, rapide et surtout ultra amusant. Avec ses coques bananées et ses voiles flashy, le Hobie 14 est plus qu'un bateau, c'est un véritable art de vivre. Fini les lourds monocoques ou les quelques catas de sport limités à la régate entre trois bouées, avec le Hobie 14, on joue dans les vagues et on peut arriver à fond sur les plages californiennes. L'engin idéal pour partir faire la fête sur les plages avec des potes ! Deux ans plus tard, Hobie améliore son petit 14 et lance le Hobie 16. Le succès est immédiat ! Il n'y a pas un seul endroit au monde où vous ne trouviez pas un Hobie 16, dont plus de 100 000 exemplaires ont été produits.
Un succès tel que le nom "Hobie" est devenu un générique pour définir le catamaran de sport.
Toujours aussi curieux et inventif, le créateur développera aussi pour lui un catamaran à moteur de 60 pieds, le "Katie Sue", ainsi nommé en hommage à sa mère Katie et à sa femme Susan, qu'il façonne entièrement lui-même.

"Hobie" s'est éteint dans sa maison de Palm Desert à l'âge de 80 ans, entouré de toute sa famille, mais ses incroyables créations continueront de permettre à de nombreuses générations de s'éclater dans des runs sans fin, au trapèze à près de 20 nœuds pour le plaisir de naviguer, tout simplement.

So long, Hobie, et merci pour tout ce que tu nous as permis de vivre…

Partagez cet article