‹ Retour essai

SEACART 30' Extase en trimaran volant

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Les 60' ont ouvert la boîte de Pandore, mais est-il acceptable que seule une poignée de professionnels connaisse l'exaltation de la navigation sur une coque en trimaran ? La réponse de Seacart est non !

Tout cela est-il bien raisonnable ?

Le Seacart 30' coûte le prix d'un catamaran d'occasion habitable de 40 à 45', il nécessite un apprentissage progressif et une forme physique correcte et, s'il dispose d'une couchette double (sur matelas gonflable) et de 3 bannettes complémentaires, le caractère spartiate de ses prestations oriente délibérément l'équipage vers une réservation hôtelière à l'escale. Cependant il est le seul bateau de (course ?) croisière au monde à propulser le marin de plaisance dans le Valhalla de la voile et à établir des liens de relativité restreints entre temps et distance. Quelle autre machine peut nous conduire de Quiberon à La Rochelle dans l'après-midi (ou d'Antibes à Calvi pour les méditerranéens) ?

Genèse de la "black bomb"

La Nokia Oops Cup rassemble en Baltique les anciens 60' du circuit Orma. Les parades survoltées de ces engins électrisent les régatiers vikings et en 2004 Calle Hennix (un ancien de la Volvo Race) suggère au prestigieux chantier suédois Marström de lancer une série de 30' ultra-performants, utilisables dans un programme de course-croisière. Marc Lombard se charge du dessin.

Essai Seacart 30

La "bête" dans son écrin.

Un trimaran haute-f...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article