‹ Retour essai

SANTORINI 65 L’EXPLORATEUR D’INNOVATIONS

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Chers amis voileux, ne tournez pas la page de cet essai moteur, au contraire… Il est vraiment fait pour vous ! Oubliez le prix de ce bateau et mettez votre sac à bord, je vous invite à un essai exceptionnel : celui du SANTORINI 65. Il comblera vos attentes : silence, glisse et comportement marin exemplaires sont au menu.

Ce catamaran océanique prévu pour un tour du monde tutoyant les latitudes sud rassemble autour de son concept quelques-uns uns des fantasmes les plus puissants de notre inconscient plaisancier. Il y a du KARABOUDJIAN dans ce bougre de multicoque là, et le capitaine Troy peut surgir à tout moment pour transformer vos rêves de voyage en expédition. Pourtant s’il faut chercher une filiation plus réelle à ce bateau c’est indiscutablement à Marin Marie qu’il convient de songer. Le légendaire capitaine aurait sans doute battu des mains sur la grève de son île de Chausey en apercevant la digne héritière de son "ARIELLE" mouillée dans le Sound. On pense aussi à Joshua Slocum qui a tant bataillé dans les canaux de Magellan ou à l’improbable Marcel Bardiaux songeant dans les mêmes lieux à la construction de son "INOX". SANTORINI n’est pas un voilier, mais il en a les qualités : surfs silencieux, autonomie totale. Ce n’est pas un yacht car il est simple et rationnel, pas encore un grand navire, pourtant son programme ne connaît que les limites de son skipper. Mon avis personnel est que cette belle barque est une des plus fantastiques machines à rêver et à réaliser une vie voyageuse qu’il e...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article