‹ Retour essai

LAGOON SEVENTY 8 : Le yacht de demain navigue déjà…

Publié le 20 juillet 2018 à 9h34

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Avec sept exemplaires vendus depuis un an, le Lagoon SEVENTY 8 confirme le bien-fondé de sa genèse, déjà entrevu avec son "petit" frère à voile, le SEVENTY 7. Une finition très haut de gamme sur catalogue caractérise cette unité qui apporte une légitimité à la grande plaisance en recherche de rationalité.

En embarquant sur le SEVENTY 8, la première impression est de monter à bord d'un bateau connu, en l'occurrence le Lagoon SEVENTY 7 auquel on aurait enlevé le mât. Mais, dès les premiers pas à bord, on découvre une unité haut de gamme bien différente. Tout d'abord, le classique trampoline avant présent sur la version voilier a disparu et est remplacé par un pont amovible couvert de teck. La plate-forme propose ainsi 250 m² sur le pont principal, avec cockpit avant et arrière de respectivement 15 et 35 m² et un salon panoramique de 70 m². On y ajoute un fly de 35 m², sur lequel un jacuzzi est aménageable. Puis, dans les coques, une cuisine de 20 m², avec quartier équipage contigu, une suite propriétaire de 25 m² avec terrasse escamotable – le must de ce bateau – et deux cabines VIP de 20 m². En tout, plus de 350 m² sont utilisables pour les espaces de vie dans un bateau s’abrogeant des lourdes contraintes réglementaires, et donc aussi financières, des unités de plus de 24 m. Bien joué !

La décoration et les finitions n’ont rien à envier aux motoryachts les plus en vue du marché. Mais ce n’est pas tout. Ce yacht est capable d’une vitesse de 20 nœuds grâce à une carène semi-planant...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article