‹ Retour essai occasion

Lagoon 40 MY - La croisière, c’est facile !

Prix de l'essai3,00

Acheter maintenant

Après six ans d’interruption, Lagoon se relance sur le marché du powercat en 2015 avec ce 40 MY, dont la plate-forme est directement issue du catamaran à voile Lagoon 39. Le constructeur a opté pour des moteurs de faible puissance afin de favoriser une faible consommation et une grande autonomie. Un choix qui n’a pas convaincu sur le plan commercial… L’ambiance trawler est-elle définitivement ringarde ? Rien n’est moins sûr…

Il y a bientôt six ans, lors de la sortie du Lagoon 40 MY, nous avions été enchantés par la simplicité d’usage et la sobriété de ce modèle. Pour nous, cette nouveauté était forcément promise à un bel avenir… Eh bien non ! Le Lagoon 40 MY, diffusé à une trentaine d’exemplaires seulement, est l’un des pires bides commerciaux du leader mondial des catamarans de croisière. Il a disparu du catalogue deux ans après y être entré. Pourquoi ? Très certainement parce que les acheteurs ne se satisfaisaient pas d’un powercat incapable de dépasser les 11 nœuds. Un coup d’œil sur le marché démontre en effet que toutes les success stories dans l’univers du multicoque à moteur sont réservées aux modèles fortement motorisés, comme le Leopard 43 PC ou l’Aquila 44. Et pourtant, la volonté d’économiser l’énergie, moins polluer et même ralentir les rythmes sont des idées plus que jamais actuelles… Le Lagoon 40 MY avait-il 10 ans d’avance ?


La puissance des moteurs est limitée à 2 x 75 CV – les plus gros saildrives disponibles.

La base du Lagoon 39

Lagoon, en 2015, n’en est pas à son coup d’essai avec les powercats : le chantier a produit une centaine de Lagoon Power 43 (devenu 44) de 2001 à 2006...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai3,00

Acheter maintenant

Partagez cet article