‹ Retour essai

XQUISITE X5

Publié le 01 octobre 2016 à 0h00

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Un catamaran armé pour la grande croisière En 2010, le Dean 5000 avait fait sensation lors de sa présentation au Grand Pavois, puis le lancement de ce modèle s’était englué dans les péripéties du chantier, qui devaient conduire à sa disparition. Phoenix Marine, un important industriel sud-africain (fabrications composites, chantier naval) a racheté les droits du plan et demandé à l’architecte Rudolf Joncker de reprendre le projet pour lancer un tout nouveau bateau glissé dans cette silhouette : L’Xquisite X5. Nous avons pu l’essayer en avant-première dans de bonnes conditions météo.

Un marketing direct !

Tamas Hamor, le responsable commercial et développeur de l’X5, est un skipper professionnel ; marin aguerri et expérimenté, il se passionne pour la technique et la mise au point des bateaux. Propriétaire d’un Dean 5000 qu’il a exploité pendant plusieurs années en charter, il s’est beaucoup investi dans le cahier des charges et la surveillance qualité afin de mettre sur le marché un multicoque très abouti dont les exigences de fabrication et d’équipement réduiraient les sources de pannes en rendant leur résolution plus aisée grâce à une maintenance technique assistée par monitoring. Comme utilisateur quotidien (en équipage réduit avec son épouse) d’un gros catamaran, il a pu sans mal se mettre à la place du futur propriétaire. La démarche est originale et sincère, le résultat convaincant.

Essai Complet Xquisite X5

Tous les puits de lumière du X5 sont constitués de verre trempé-feuilleté. Fini les dilatations et les fuites.

Un nouveau bateau dans une enveloppe déjà vue

Rudolf Joncker est un ancien de chez Dean ; architecte naval, il dispose de son propre bureau d’études chez Phoenix Marine et a refondu une très grande partie du bateau d’origine. Les lignes d’eau, les étrav...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article