‹ Retour essai

Bali 4.3 Le cata open space !

Publié le 01 décembre 2012 à 10h57

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Initiée avec le Nautitech 40 Open puis le Bali 4.5, l’idée de fondre nacelle et cockpit en un seul – et donc immense – volume est à bord du Bali 4.3 exploitée à 100%. La grande nouveauté, c’est l’arrière du rouf qui bascule et vient se loger sous le toit du roof. Un nouveau concept qui révolutionne la croisière…

Nouveau concept, nouvelle gamme…

Désireux d’aborder un marché plus large sur le segment des catamarans de croisière – celui que se partagent les grands constructeurs comme Lagoon, Leopard et Fountaine Pajot –, le groupe Catana a lancé en 2014 sa nouvelle gamme, baptisée Bali. Après le 4.5 et juste avant le 4.0, voici donc le 4.3… dont la gestation a été un peu plus longue que prévu, le temps d’adapter ce modèle au mieux à sa déclinaison moteur, le MY 43. Oublions donc le référentiel Catana : chez Bali, il n’y a plus de carbone à tous les étages ni de dérives à effet de portance. Mais l’avantage évident est que l’on retrouve une fourchette de tarifs très proche de la concurrence "grande série". Côté construction, le chantier a opté pour des moules en trois parties avec liaison en fond de coque, demi-coques intérieures et nacelle pour plus de rigidité. Le tout est réalisé en sandwich mousse PVC et résine polyester, sans oublier un gel coat spécifique anti-osmose. Les renforts de pont sont en contreplaqué et monolithique, et les cloisons en contreplaqués multiplis stratifiés ou collés. Bref, de la belle ouvrage, simple et robuste, à défaut d’être légère. Loin de singer les autres ...

Pour lire l'intégralité de ce contenu, achetez l'essai

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article