Quizz

SOYONS POSITIF !

Publié le 21 juin 2016 à 0h00

Créez une alerte e-mail sur le thème "Quizz"

Ce qu'il faut savoir : En bateau, on vit d'amour et d'eau fraîche…

Mais il n'est pas utile de préciser que cette fameuse eau fraîche (et surtout l'eau douce) est forcément rationnée…

Soyons positifs !

Ce qu'il faut savoir : Un petit roulis agréable vous bercera pendant la nuit…

Evidemment, ce petit roulis agréable peut aussi se transformer en gros roulis particulièrement désagréable... même sur un cata. Seule consolation dans ces cas-là, regarder les monocoques danser la gigue autour de vous.

Ce qu'il faut savoir : En mer, on a du temps pour se prélasser

La vie moderne n'est que stress, et c'est même le mal du siècle… Alors qu'en bateau, on a le temps de prendre le temps. Bon, évidemment, il faut aussi assurer les quarts de nuit, passer des heures à essayer d'attraper sa pitance dans l'eau qui vous entoure, et les livres qu'on a le plus le temps de lire sont les instructions nautiques…

Ce qu'il faut savoir : Les enfants vont découvrir une autre manière de vivre

C'est un fait : tous les enfants qui ont eu la chance de vivre une année (ou plus) sabbatique sur un bateau sont toujours ravis de l'expérience et en parlent, plusieurs années après, comme l'un des moments forts de leur existence. Mais avant d'évoquer ces souvenirs avec nostalgie, il va leur falloir vivre sans 220 pour faire marcher la PlayStation ou la Wii et supporter leur institutrice 24h/24… Pas toujours très simple ni sans "coups de gueule" !

Ce qu'il faut savoir : On va enfin se remettre au sport

Eh oui, la vie au grand air, nager plusieurs heures par jour, avoir la peau hâlée. Mais il y a aussi se râper les mains sur les écoutes, la peau tannée par le soleil, le sel qui dessèche, les cheveux cassants…

Ce qu'il faut savoir : Vivre sur un bateau, c'est la liberté

Oui, bien sûr, mais c'est aussi la liberté d'obtenir l'autorisation d'accoster, de rentrer dans un pays ou de le quitter, et surtout d'attendre que la météo soit bonne… Et force est de reconnaître que le vent a souvent une fâcheuse tendance à souffler de l'endroit où l'on rêve d'aller.

Ce qu'il faut savoir : Sur un cata, il n'y a pas de risque, mais que du bonheur

Un cata de croisière, c'est insubmersible, ça navigue à plat, et le seul risque connu est que le ciel vous tombe sur la tête… Bon, il y a aussi le mât, mais ce n'est pas la peine de rentrer dans les détails !

Ce qu'il faut savoir : Vivre sur un bateau, ça ne coûte pas cher…

Entre les leasings, les crédits, les avantages fiscaux, la gestion, la location et la multitude de catas d'occasion sur le marché, acheter et vivre sur un bateau est à la portée de (presque) toutes les bourses. En fait, il suffit d'oser… Là encore, pas la peine de préciser qu'un petit pécule est tout de même utile, ne serait-ce que pour acheter un peu de nourriture si votre technique de pêche n'est pas si merveilleuse que ça…

Mais si tout ceci est bien sûr très vrai, la réalité reste qu' En cata, on est bien !

Soyez positif et profitez !

Partagez cet article