‹ Retour destination

Sardaigne, le joyau de la Méditerranée…

Publié le 23 mars 2018 à 0h00

A quelques encablures seulement de la Corse, se trouve une île à nulle autre pareille en Méditerranée. Sauvage, fière et forte, la Sardaigne a beaucoup à offrir à ceux qui osent aller à sa rencontre.

CARNET DE BORD

La Sardaigne est la deuxième plus grande île de la Méditerranée après la Sicile. Elle offre plus de 1850 km de côtes sublimes à moins de 6 milles seulement du sud de la Corse et des merveilleuses îles Lavezzi. Une île à part, qui est longtemps restée indépendante – il faudra attendre 1847 pour que le Royaume de Sardaigne fusionne avec le Piémont, renonçant ainsi à son autonomie historique. Et si la Sardaigne est aujourd'hui une région d'Italie, elle est depuis la Constitution de 1948 une région autonome… Ce que les Sardes ont finalement toujours revendiqué !

Ce pays de contes et de légendes est resté authentique, et même au plus fort de l'été, il suffit de chercher un peu pour trouver des mouillages forains solitaires ou tout du moins pas du tout surpeuplés. Quant à l'intérieur de l'île, elle est juste sublime, et saura vous réconcilier avec les randonnées solitaires…

Les Sardes sont avant tout un peuple de bergers, qui a su se défendre au cours de l'histoire de nombreuses tentatives d'annexion… Fiers et guerriers, protégés par la mer, les habitants de la Sardaigne ont su préserver leur île, ce qui permet aujourd'hui de découvrir un patrimoine naturel tout simplement exceptionnel en Méditerranée.

Et que dire des plages de cette île gigantesque ? Sur le pourtour impressionnant de cette île, on trouve ici parmi les plus belles plages de Méditerranée… et donc du monde ! Le tout à moins de deux heures d'avion des grandes capitales européennes et à moins de 10 milles de la Corse (bouches de Bonifacio)… Des côtes poissonneuses aux eaux limpides, pour ne pas dire cristallines, un véritable régal pour la plongée, que ce soit en apnée ou en bouteilles, et un bonheur de mouillages. D'autant plus que, même en plein mois d'août, soit en haute saison, le nombre de bateaux reste tout à fait raisonnable. Vous serez souvent seul au mouillage !

Mais on ne peut pas limiter la Sardaigne à ses côtes, aussi sublimes soient-elles. L'intérieur des terres vaut aussi quelques excursions. Le cœur de l'île est montagneux, un sublime amas rocheux bordé de maquis qui semblent posés sur la mer. Et puis il y a les forêts de l'intérieur, avec leurs chênes verts centenaires et les oliviers millénaires. Une partie de l'histoire de la Sardaigne est racontée par ces arbres, l'autres par les ruines archéologiques, les églises romanes et les fêtes mi-religieuses, mi-païennes. Car la culture sarde n'est pas un vain mot, et il vous faudra plusieurs séjours pour commencer à en comprendre le véritable sens…

Alors, la Sardaigne, ça vous branche ? Une des rares îles où vous pourrez découvrir une nature intacte, bien loin de ce que proposent ses voisines de la Grande Bleue. A découvrir au départ de la Sardaigne, de Corse ou même d'Italie ou de France, histoire de profiter en plus d'une belle navigation…

ITINERAIRE TYPE

La Sardaigne est multiple. N'oubliez pas aussi que la Corse et les fabuleuses îles Lavezzi ne sont qu'à une dizaine de milles vers le nord !

Au départ de la Marina d'Olbia, Dream Yacht Charter conseille de ne surtout pas manquer les escales suivantes :

Caprera ; La Maddalena ; Tavolara ; Isola di Budelli ; Porto Capana. 

Toujours sur cette même zone du Nord-Est de la Sardaigne, Sunsail conseille un itinéraire type permettant de ne rien manquer des mouillages idylliques et des villages typiques.

Jour 1

De Cannigione à Porto Cervo (11 milles)

Jour 2

De Porto Cervo à Porto Rotondo (9 milles)

Jour 3

De Porto Rotondo à Caprera

Jour 4

Caprera

Caprera offre une multitude de mouillages superbes, elle mérite que vous vous y attardiez pour y passer la journée à naviguer et profiter du merveilleux paysage. Les îles à proximité sont également parfaites pour des escales d´une journée. Une visite à l´île de Caprera ne serait pas complète si vous ne vous arrêtiez pas au musée Garibaldi, ancienne demeure du héros italien du 19e siècle. Les eaux cristallines se prêtent à la perfection à la plongée avec masque et tuba, et à la baignade.

Jour 5

De Caprera à Maddalena (10 milles)

L'île de Maddalena est sauvage et escarpée, presque inhabitée, mais parmi toutes les îles de l´archipel, elle est la seule à disposer d´un village et d’un petit port, Cala Gavetta, qui offre des services pour la plaisance, notamment une marina. L'île est parsemée de petits hôtels et de bungalows. Dans les terres, vous découvrirez des paysages de vignobles. Magiques !

Jour 6 : De Maddalena à Cannigione (6 milles).

Située à moins de 10 milles de la Corse (à 100 milles du continent), et 50 milles de l'Italie, la Sardaigne est une destination de croisière idéale dans le bassin méditerranéen. Les amateurs de navigations hauturières peuvent donc sans problème partir d'un des ports de plaisance situés sur le continent, où certains loueurs proposent des multicoques, et même souvent la possibilité de one-way, c’est-à-dire de laisser le bateau sur place après vos vacances, sans avoir à retraverser. L'autre solution consiste à se rendre directement soit en Corse, soit en Sardaigne, par avion ou par ferry. Une fois sur place, quelques loueurs vous proposent un choix de multicoques intéressants… Bonnes croisières ! 

SARDAIGNE PRATIQUE

FORMALITÉS : Nous sommes en Europe. Donc, pas de formalités pour les Européens, un passeport en cours de validité pour les ressortissants d'autres pays est souvent suffisant.

SANTÉ : Aucun vaccin n'est obligatoire, et le service de santé est performant.

METEO : D'avril à octobre, il fait beau et sec, et même très chaud en été. C'est la meilleure période pour naviguer en Sardaigne. Mais l'hiver reste tout à fait agréable, avec des températures pouvant dépasser les 20°C en journée. Attention toutefois aux coups de vent. La Méditerranée peut être dangereuse, et ne prévient pas toujours de ses fureurs à venir. Il est indispensable de bien suivre la météo.

CONDITIONS  DE  NAVIGATION :Cartes, balisages et prévisions météo sont parfaitement au point. Nous sommes en Europe, donc c'est le balisage A qui s'applique. Naviguer en Sardaigne ne pose pas de problèmes majeurs.

MONNAIE : Euros

Partagez cet article