‹ Retour essai

Radikal 26 : Tout pour la vitesse

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Le trimaran s'avère particulièrement adapté en course au large, où l'hégémonie des trois coques est totale depuis longtemps, mais aussi en croisière rapide, où la vivacité sous voile l'emporte sur l'espace de vie à bord. La preuve avec ce Radikal survitaminé, un trimaran repliable de 9 mètres…

Le chantier Statocompo est situé dans le beau pays du Médoc, entre pins et vignobles. Il a été fondé en 1987 par Jean-Christophe Lair et Lalou Roucayrol. Tous deux sont des fondus de glisse et de vitesse, et se spécialisent rapidement dans les multicoques de course, les pièces composites high-tech et même le soutien technique de la Coupe de l’America. En 1994, un premier petit catamaran école est lancé, le Clip, dont la diffusion ne dépasse pas les 17 exemplaires. En 1995, Lalou s’implique auprès de Banque Populaire ; Jean-Christophe reste seul aux manettes… mais tous les projets ou presque de construction du skipper passent par la case Stratocompo – à qui l'on doit, par exemple, le tout récent Multi 50 Arkema.

Essai Radikal 26

Capable de dépasser allègrement les 20 nœuds, le Radikal 26 est, à coup sûr ou presque, le voilier le plus rapide du plan d’eau !

Design unique et racé

Le Radikal 26, présenté au dernier Grand Pavois à La Rochelle, est donc le deuxième modèle de série proposé par Jean-Christophe. Ce petit trimaran, ce n’est pas vraiment le chantier qui l’a lancé ; c’est plus précisément Philippe Roulin, son architecte – un inventeur génial capable de concevoir aussi bien des pé...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article