‹ Retour essai

Bamba 50 Voile ou moteur : à vous de choisir !

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

A mi-chemin entre le multicoque de (grande) croisière et le pur trawler catamaran, le Bamba réinvente l’art de naviguer au moteur.

Il est bien difficile de ne pas le trouver beau, ce Bamba 50, avec sa robe grise, mise en valeur par le soleil encore bas qui donne à la Bretagne de si jolies couleurs. Au mouillage de Ster Vraz, sur la côte ouest de Belle-Ile-en-mer, Christophe Laurent, le patron du chantier rochelais Bamba Yachts, vient à terre dans la grosse annexe de ce trawler de 50 pieds, dont le premier exemplaire vient d’être tout récemment mis à l’eau. Trawler, me direz-vous, et pourtant il porte un mât. Eh oui, dans le but d’économiser du carburant, lors des traversées océaniques, dans les alizés, au vent portant, le Bamba 50 déroulera son très grand génois, sur enrouleur, de près d’une centaine de m². Depuis l’annexe, l’accès à bord se fait par l’une des deux portes de coupée, le long du bateau. Il y en a deux autres à l’arrière de chacune des deux coques. De quoi parer à toute éventualité pour embarquer… Nous avons prévu pour cet essai de faire le tour de Belle-Ile, soit une petite trentaine de milles, avec quelques arrêts. Pour ne pas fausser nos impressions, il convient bien sûr de remonter l’annexe à bord. Ici, point de bossoirs et, yacht oblige, une grue télescopique permet de la hisser sur le fl...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article