‹ Retour essai

Saba 50 - Fountaine Pajot : Tour de l’Atlantique et plus si affinités

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Le chantier Fountaine Pajot vient de présenter un bateau très attendu dans le segment des 50 pieds : le Saba 50. Un nouveau modèle qui tient compte des desiderata des plaisanciers, toujours plus friands de confort, tant sur le pont qu’à l’intérieur. Pour autant, les performances sont loin d'être bradées, et c’est tant mieux !

Le remplaçant du Salina

Le Salina 48, diffusé depuis 2009 et construit en cinq ans à plus d'une centaine d'exemplaires, tire donc sa révérence. Salué comme un excellent bateau tant pour la location que pour la grande croisière en famille, il est remplacé par un modèle plus grand – 68 cm de longueur et 29 cm de largeur en plus – mais surtout bien plus volumineux. Les coques du Saba 50 sont en effet plus larges, plus hautes, et on constate cette même évolution pour la nacelle. Du coup, vu du ponton, notre catamaran flambant neuf semble bien plus imposant que le 48... Il faut dire que les propriétaires d'aujourd'hui recherchent toujours plus de confort et d'équipement sur des bateaux conçus pour vivre vraiment à bord. Mais voilà, le chantier ne va pas se renier pour autant – il a été créé par deux cadors de la course au large et de la voile olympique au plus haut niveau, Jean-François Fountaine, désormais maire de La Rochelle, et Yves Pajot, qui pose tout juste son sac à terre… après un tour du monde à bord d’un Salina 48. Dans ce contexte, on comprend bien que les performances demeurent une préoccupation majeure pour le bureau d’études. Tout l’enjeu est là : séduire des marins to...

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pour lire la suite
achetez l'essai

Prix de l'essai5,00

Acheter maintenant

Partagez cet article